RMC

Pouvoir d'achat, législatives,... Trois choses à retenir de l'interview du sénateur Claude Malhuret

Invité, ce samedi, de la Matinale week-end de RMC, le sénateur Claude Malhuret a estimé que le gouvernement devra continuer de faire des gestes en faveur des Français pour les aider dans cette crise de l'inflation. Il estime aussi qu'il y aura bien des candidats Horizons aux législatives et déclare qu'il n'est pas intéressé par un poste au gouvernement.

Baisser les charges. Voilà l'idée de Claude Malhuret, sénateur Agir-Horizons de l'Allier, pour lutter contre l'inflation et permettre aux entreprises d'augmenter les salaires. "La France fait partie des pays qui ont des charges trop élevées et il faut être prudent sur les mesures demandées aux entreprises ", estime l'élu proche d'Edouard Philippe.

Pour lui, le gouvernement "a fait énormément de gestes" pour les Français avec le "quoi qu'il en coûte", mais il en faudra d'autres "car cette inflation qui est due à la guerre de Poutine en Ukraine" va durer et va faire entrer le monde et la France "dans une période de problèmes majeurs", estime le Sénateur.

"Les choses ne vont pas s'arranger, on doit se préparer à des temps difficiles", estime Claude Malhuret.

L'élu de l'Allier s'alarme aussi de voir des premières faillites d'entreprises liées à la guerre.

Des candidats Horizons aux législatives

Alors que certains journaux notent des relations assez fraîches entre le président Emmanuel Macron et son ancien Premier ministre, Edouard Philippe, Claude Malhuret a souhaité rétablir sa vérité, ce matin sur RMC. Il assure qu'il y a des discussions entre Horizons et le reste de la majorité présidentielle, menées par Pierre-Yves Bournazel.

"Bien sûr qu'il y aura des candidats Horizons aux législatives. Ce n'est pas possible autrement."

Malgré tout, Claude Malhuret sait que la décision finale se prendra "dans le bureau d'Emmanuel Macron, avec François Bayrou et Édouard Philippe", niant ainsi toute brouille entre ceux qui ont été les deux têtes de l'exécutif de 2017 à 2020.

Pas d'amibtion gouvernementale

Alors que son nom circule dans la presse pour la santé ou les droits de l'Homme, un poste qu'il a déjà occupé, Claude Malhuret l'assure: un poste au gouvernement ne l'intéresse pas.

"Je suis très bien là où je suis, je ne suis candidat à rien", explique le Sénateur Agir-Horizons de l'Allier.
https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC