RMC

Zéro voix pour les finalistes, vote à Moscou: les résultats surprenants du second tour

Dans un petit village corse, ni Marine Le Pen ni Emmanuel Macron n'a reçu de voix, tandis qu'à Shanghai, les électeurs ont encore été privés d'élection. Enfin, à Moscou, après Eric Zemmour, on plébiscite la candidate du Rassemblement national. Petit tour d'horizon des résultats les plus surprenants du second tour de l'élection présidentielle.

Les résultats du second tour de la présidentielle sont tombés. Comme en 2017, Emmanuel Macron l'emporte avec 58,5% des voix face à sa rivale Marine Le Pen. Mais dans certaines communes, le scrutin a vu sortir des urnes des résultats un peu particuliers.

Le "ni-ni" parfait dans un village corse

À Alzi en Haute-Corse à quelques kilomètres de Corte, aucun candidat n'a été déclaré vainqueur. En fait, aucun d'eux n'a reçu de voix. Sur les 34 inscrits, un seul électeur s'est déplacé et a glissé un bulletin nul dans l'urne. "Ni les extrêmes, ni Macron qui a méprisé la Corse. Cela n’a pas été un choix cornélien", assure au Parisien Simon Venturini, le maire de cette petite commune qui recensait en 2019 25 habitants, soit moins que le nombre d'inscrits.

Une autre commune sans voix pour Emmanuel Macron

En plus d'Alzi, une autre commune n'a donné aucune voix au vainqueur Emmanuel Macron. À plus de 800 kilomètres de là, à Ornes dans la Meuse, le chef de l'Etat n'a récolté aucune voix, laissant la victoire à son adversaire Marine Le Pen qui l'emporte avec 7 voix et 100% des votes donc.

Marine Le Pen à 0% dans trois communes

À l'inverse, si au premier tour on comptait 27 communes à n'avoir donné aucune voix à Marine Le Pen, on en recensait cette fois seulement 4: à Alzi en Haute-Corse donc, mais aussi au Clat dans l'Aude, ou Emmanuel Macron a récolté 25 votes, le dernier vote étant un vote blanc. À Baren et Caubous en Haute-Garonne, Emmanuel Macron a également récolté tous les bulletins exprimés.

Emmanuel Macron battu dans le fief de Jean Castex

Les allers-retours du Premier ministre Jean Castex en avion pour voter à Prades (Pyrénées-Orientales) n'ont pas permis au président de s'imposer. C'est Marine Le Pen qui l'a emporté dans le fief du Premier ministre avec 51,33% des voix.

Victoire en outre-mer pour Marine Le Pen

Loin de la métropole, c'est la razzia pour Marine Le Pen. La candidate du Rassemblement national l'emporte largement en Martinique avec 69,6% des voix. Elle s'impose aussi en Guyane, en Guadeloupe, à La Réunion et à Mayotte. De son côté, Emmanuel Macron l'emporte en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et à Wallis-et-Futuna.

Emmanuel Macron succède à Jean-Luc Mélenchon en Seine-Saint-Denis

Enfin en Seine-Saint-Denis, le département qui avait massivement voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour, c'est Emmanuel Macron qui s'impose avec 73,72% des voix dans un département où l'abstention a été très élevée alors que 38,79% des électeurs ne se sont pas déplacés.

À l'étranger, Marine Le Pen plébiscitée à Moscou

Déjà privés de premier tour, les 4800 électeurs français de Shanghai n'ont encore une fois pas pu voter alors que la ville chinoise et ses 25 millions d'habitants sont drastiquement confinés. Enfin à Moscou, après avoir propulsé Eric Zemmour en tête au premier tour, les quelques électeurs français toujours sur place ont plébiscité Marine Le Pen, accusée de liens troubles avec la Russie de Vladimir Poutine sur fond de guerre en Ukraine. La candidate l'emporte avec 58,32% des voix.

Guillaume Dussourt