RMC

Sébastien Chenu: "Mélenchon est le premier mytho mais ne sera jamais le premier ministre"

Invité de la "Matinale week-end" ce dimanche sur RMC, le porte-parole du Rassemblement National Sébastien Chenu revient sur l'union des gauches pour les législatives.

Candidat pour les législatives dans la 19e circonscription du Nord (*), dont le 1er tour aura lieu dimanche prochain, le député sortant Sébastien Chenu était l'invité politique de la "Matinale week-end" ce dimanche matin sur RMC afin de revenir sur la campagne de son parti.

Le porte-parole du Rassemblement National s'est exprimé sur l'union de la gauche, avec comme candidat principal Jean-Luc Mélenchon et en ligne de mire la place de Premier ministre. Sébastien Chenu ne pense pas que cela va se concrétiser car les idées LFI ne font pas l'unanimité pour les Français.

"Jean-Luc Mélenchon est le premier mytho mais ne sera jamais Premier ministre, les Français ne veulent pas d'une gauche pro-burkini, anti-flic et anti-nucléaire."

"Macron et son gouvernement arnaquent les Français"

Sébastien Chenu a également pris la parole sur les récentes déclarations d'Emmanuel Macron à quelques jours du 1er tour des législatives. Il n'hésite pas à appeler les Français à aller voter dimanche prochain afin de lutter contre le gouvernement actuel "laxiste".

"Ce gouvernement ne fait strictement rien pour trouver des solutions. Avec Emmanuel Macron, c'est toujours de l'esquive ."

Le porte-parole du Rassemblement National va même encore plus loin.

"Quand Emmanuel Macron parle d'une nouvelle méthode avec le conseil national de la refondation, c'est une nouvelle arnaque pour contourner l'assemblée nationale et les Français."

La violence contre les politiques s'intensifie

Pour finir, Sebastien Chenu a tenu à revenir sur les incidents à Montargis, où deux enseignants ont aspergé l'ancien ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, avec de la chantilly. Un geste qui, selon lui, est la conséquence d'une justice et d'une société trop laxistes.

"Ce sont des comportements de voyous. Quand une société n'arrive pas à sanctionner, il ne faut pas s'étonner que les gens franchissent cette limite"

(*) Tous les candidats de la 19e circonscription du Nord:
M. Bruno RACZKIEWICZ - (Union des Démocrates et des Indépendants), M. Djemi DRICI - (Divers centre), M. Emmanuel CHERRIER - (Ensemble !), M. Patrick SOLOCH - (Parti communiste français), M. Sébastien CHENU - (Rassemblement National), M. Vincent DUQUENNE - (Écologistes), Mme Christine TROIA - (Reconquête !), Mme Cécile BOURLET - (Divers extrême gauche)

Par Lucas Brunel