RMC

Yannick Jadot, candidat EELV à la présidentielle, est-il un "modéré"?

-

- - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

LE PORTRAIT DE POINCA - Yannick Jadot représentera Europe écologie-Les Verts à la présidentielle. Fort de son succès aux européennes, il est considéré comme un modéré dans son camp.

De justesse, avec 51% des voix face à Sandrine Rousseau, l'inattendue, Yannick Jadot a remporté la primaire écologiste mardi. C’est la deuxième fois qu’il remporte cette primaire après sa victoire en 2016. Il y a 5 ans, il avait finalement renoncé à être candidat pour se ranger derrière Benoît Hamon. Cette fois, il jure qu’il ira jusqu’au bout.

Le candidat écolo à 54 ans, fils de profs a grandi en Picardie avec ses trois frères. Il fait des études d’économie à la fac de dauphine à Paris, puis part travailler plusieurs années dans l’humanitaire et dans deux des pays les plus pauvres du monde, le Bangladesh et le Burkina Faso. 

Il travaille pour Greenpeace et participe à une incursion en zodiaque dans la base des sous-marins nucléaires à Brest. Ca lui vaut une condamnation pour atteinte aux intérêts supérieurs de l'État.

Il participe ensuite à la création d'Europe écologie-Les verts avec Daniel Cohn Bendit. Il est ensuite le porte-parole de la candidate Eva Joly mais jette l’éponge en pleine campagne devant la catastrophe qui s’annonce. En 2019, c’est son tour, il est tête de liste aux européennes et recueille plus de 13% des voix. C’est depuis cette date qu'il est légitimement le champion des verts, ce que les militants ont confirmé hier de justesse.

Un modéré?

Et c'était bien son problème pendant cette campagne. Pour ne pas se laisser enfermer dans une image de modéré, Yannick Jadot a dû rappeler qu’il lui est arrivé d’arracher des cultures OGM.

Mais la réalité c’est que c’est effectivement un pragmatique. Il a défendu un moment une ligne "ni ni": ni de droite ni de gauche, dans un parti très à gauche. Il lui arrive aussi d'être zigzagant. Par exemple sur la laïcité. Il a estimé un jour que le Burkini n’avait rien à faire dans les piscines, puis le lendemain qu’il fallait cesser de dire aux femmes comment elles devaient s’habiller.

Au fil du temps, Yannick Jadot s’est fait beaucoup d’ennemis dans son propre camps. Dans ce parti ou l’on aime pas beaucoup les têtes qui dépassent. Et il se trouve que la sienne dépasse beaucoup. Il déteste qu’on l’appelle “le grand Jadot”. Mais de fait, Il mesure 1 mètre 89… 

>> A LIRE AUSSI - A Béziers, des anti-corrida vont manifester pour s'opposer à des initiations à la tauromachie dans les centres-aérés

Nicolas Poincaré