RMC

Débat de la présidentielle: "Benoît Hamon est un excellent débatteur" lance son co-directeur de campagne

A quelques heures d’un débat inédit entre les favoris dans la course à la présidence de la République, Benoît Hamon affirme ses positions politiques. Par la voix de Jean-Marc Germain son co-directeur de campagne, il a critiqué les "candidats de l’argent" et donné quelques pistes sur le débat de ce soir.

Benoît Hamon a galvanisé ses troupes à Bercy ce dimanche, à la veille du premier débat de la présidentielle sur TF1. Sévère avec les "candidats de l’argent", il tente de déjouer les pronostics qui ne le voient pas passer le premier tour. Lundi, son co-directeur de campagne, Jean-Marc Germain était invité dans Bourdin Direct. L’occasion pour lui d’expliquer ce qui démarque son candidat, représentant du parti de "l’intérêt général et de la fidélité à une histoire".

"C’est l’homme qui pense que notre génération politique doit s’attaquer aux grands problèmes du monde. Si nous ne le faisons pas, alors il sera trop tard. Je pense à la question écologique, la question du travail. Il représente le parti de l’intérêt général et de la fidélité à une histoire. En face, il y a effectivement des femmes et des hommes comme monsieur Fillon. Il propose une privatisation assumée de la sécurité sociale, alors même qu’il a été conseiller d’Axa. On peut comprendre que les gens se demandent si sa démarche n’est pas motivée par le fait, qu’il va conseiller lui-même les bénéficiaires d’une privatisation".

Pour Jean-Marc Germain, Benoît Hamon n’a aucun souci à se faire pour le débat de lundi soir sur TF1: "On a vu que c’était un excellent débatteur. Il va donc expliquer comment il va conduire le pays quand il sera président de la République. Il faut que les électeurs se positionnent, non pas en fonction d’un choix tactique, mais se disent: 'le 8 mai, j’aurai l’un de ces 5 femmes et hommes à l’Elysée'. Cette présidentielle sera réussie, si au moment de mettre le bulletin dans l’urne, c’est la question de l'avenir, du pays qui domine". 

Bourdin Direct avec A. B.