RMC

Avignon: une classe Segpa va fermer à cause du prix du chauffage

À partir du 7 novembre, les élèves d'une section Segpa du collège Lavarin à Avignon devront suivre l'ensemble de leurs cours dans un autre collège, où ils seront mélangés avec d'autres élèves. Une conséquence de l'envolée du prix du chauffage.

À Avignon, des parents d'élèves sont vent debout contre une décision de la Direction académique. La section Segpa du collège Lavarin va fermer durant plusieurs mois cet hiver, car elle se révèle trop coûteuse à chauffer. Les 40 élèves devront suivre leurs cours dans un autre établissement dès la rentrée des vacances d'automne, le 7 novembre, et au moins jusqu'aux vacances de printemps.

Les enseignants ont reçu l'information fin septembre, tandis que les familles n'ont été mises au courant, par SMS, que le 13 octobre, une semaine à peine avant que ne commencent les vacances scolaires.

C’est par ce SMS qu’Aurélie, maman de Kayna, 14 ans, a appris la fermeture du collège Segpa de sa fille, juste avant les vacances scolaires.

“Ce n'est pas possible, il y a 45 élèves dans la section du collège Anselme Mathieu. Pourquoi la fermer pour une raison de chauffage?”, demande-t-elle.

Trop coûteux, dans un bâtiment vétuste, avance le collège, qui doit déménager dans un autre établissement situé à 3 km de là. Problème pour la mère de Kayna, elle craint que sa fille soit l’objet de moqueries. “Ma fille quand elle va là-bas, les élèves la regardent et ils disent, ‘ah voilà les mongols qui arrivent’”, dénonce-t-elle.

Une mobilisation des parents, soutenue par les enseignants

Une colère que partage aussi Nathalie, autre parent d’élève. Elle préfère que sa fille suive des cours par correspondance. “Elle m’a dit ‘maman, je ne me sens pas d’aller là-bas’. Ils n’ont plus d’école en fait. Ils ne veulent pas aller là-bas, mais ils veulent continuer à étudier”, confie-t-elle.

Les parents ne comptent pas en rester là, ils comptent se mobiliser lundi prochain avec le soutien de Marie-Antoinette Mosca, professeur et représentante FO.

“Nous serons aux côtés des familles et des personnels et nous défendrons bec et ongles la Segpa de Lavarin”, promet-elle.

La direction promet de faire des travaux pendant la fermeture hivernale pour une réouverture prévue en mars prochain.

Lola Baille avec Guillaume Descours