RMC

Post-bac: dernier jour pour faire ses choix, comment fonctionne la plateforme Parcoursup?

Les lycéens n'ont plus que quelques heures pour façonner leur avenir. Ce mardi soir à 18 heures, ils ne pourront émettre de choix pour la suite de leurs études via la nouvelle plateforme d'admission post-bac nommée Parcoursup.

C'est la dernière ligne droite pour les 800 000 lycéens de France. Ils ont jusqu'à ce soir 18h pour finaliser leurs 10 voeux d'orientation sur la toute nouvelle plateforme Parcoursup. Le gouvernement avait promis un système "plus juste et plus humain". Une nécessité après les couacs du système APB, qui avait laissé 65.000 bacheliers sans affectation à la rentrée dernière.

Plusieurs changements par rapport à l'ancienne plateforme: les lycéens doivent formuler 10 voeux, sans ordre de préférence, et non plus 24. De plus, ils doivent écrire une lettre de motivation pour chaque voeu. Une nouvelle plateforme qui ne fait toutefois pas encore l'unanimité ni du côté des jeunes, ni chez les professeurs.

En médecine, les dossiers avec de mauvaises notes en sciences automatiquement écartés par un ordinateur

Une fois les voeux des lycéens définitivement enregistrés, comment va se faire la sélection ? Pour bien comprendre, intéressons nous une filière sous tension, la première année commune aux études de santé: médecine, pharmacie, dentaire. L'université Paris 13, s'attend par exemple à recevoir plus de 8000 candidatures, pour seulement 1250 places disponibles.

Plus de tirage au sort, donc. La faculté va devoir classer ces 8000 candidatures. Impossible évidemment d'étudier chaque dossier dans le détail. Un premier tri sera donc effectué grâce à un outil informatique. Qui va faire descendre automatiquement dans le classement les élèves qui ont les moins bonnes notes en sciences. Les autres seront ensuite classés en fonction de leurs appréciations, de leur lettre de motivation.

Premières réponses le 22 mai

A l'issue de ce fastidieux processus, l'université de Paris 13 livrera à Parcoursup un classement précis des 8000 candidatures. Les 1250 premiers, recevront le 22 mai, un accord de principe. Les autres seront en attente d'éventuels désistements.

Pour l'ensemble des filières, pas de panique si le dossier n'est pas terminé totalement dès ce mardi soir. Les élèves ont jusqu'au 31 mars pour compléter définitivement leur dossier. Mais attention, plus aucun voeu ne pourra être formulé après 18h. Les premières réponses sont attendues à partir du 22 mai.

Marie Régnier (avec J.A.)