RMC

Marine Le Pen en perte de vitesse? "oui, il y a des doutes qui s’installent, il faut s’accrocher"

En perte de vitesse dans les sondages, Marine Le Pen était en meeting mardi dans l'Aube.

Devant un millier de personnes, Marine Le Pen est largement revenu mardi à Arcis-sur-Aube sur les 10 mesures d'urgence qu'elle a présentées dans la journée. 10 mesures qu'elle s'engage à prendre dans les deux premiers mois de son mandat si elle était élue à l'Elysée.

Marine Le Pen qui reste en tête des intentions de vote pour le premier tour avec Emmanuel Macron, malgré un tassement en un mois, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi. Une campagne en perte de souffle? Pas question pour la candidate FN de l'admettre même si à la tribune Marine Le Pen lance à plusieurs reprises le même appel à ses militants. "Allez sur les chemins! Allez dans les villages! Allez convaincre! Il nous reste 12 jours", lance la candidate du Front national.

"A quelques jours des votes, les gens se désistent un petit peu"

Et même si meeting après meeting les salles sont chaque fois pleines à craquer certains militants commencent à douter. "Moi ça m’inquiète, parce que les gens la supportent dès le début, et au final, à quelques jours des votes, les gens se désistent un petit peu. Oui il y a des doutes qui s’installent. Il faut y croire, s’accrocher" explique un militant.

Pas d'inquiétudes affirme au contraire Marc, militant très impliqué de la fédération FN de l'Aube. "Le sondage ne veut strictement rien dire. Les gens qui votent Front national, aucun sondage ne peut les déstabiliser. Nous on est tous ici, onb votera tous Marine". Même constat dans l'entourage de Marine Le Pen, persuadé que leur candidate est sous-évaluée par les sondages et qu'elle finira par l'emporter haut la main.

Jean-Baptiste Durand (avec A.M.)