RMC

Refonte de Sentinelle: ce que propose l'Etat-major des armées

INFO RMC - L'opération Sentinelle sera réformée lors du Conseil de Défense le 13 septembre. RMC vous dévoile ce mercredi, le projet de refonte proposé par l'armée.

C'était une annonce du gouvernement: l'opération Sentinelle va être réorganisée. Emmanuel Macron a précisé ce mardi que cette refonte serait précisée lors du Conseil de Défense du 13 septembre. L'armée, elle, a fait une proposition à Emmanuel Macron. Proposition que vous dévoile RMC ce mercredi.

Sans surprise, les effectifs de militaires déployés sur le terrain seraient réduits. Ils passent de 7.000 aujourd'hui à 3.000. Et l'Etat-major des armées souhaite que les patrouilles de Sentinelle se concentrent uniquement sur ce qu'on appelle les points d'intérêt vitaux, c'est à dire les aéroports, les gares, les usines à risque. Plus de militaires devant les lieux de cultes ou encore les zones commerciales donc.

Une formation spécifique

2.000 hommes pourront être mobilisés en plus en cas d'évènement international type Euro. Et si un attentat touche à nouveau la France, 3.000 militaires seront appelés en renfort en urgence. Les militaires de l'opération Sentinelle recevront une formation spécifique notamment parce qu'ils interviennent surtout en milieu urbain.

En février 2016, plusieurs députés dans un rapport recommandait déjà de réduire les effectifs de militaires pour déléguer la surveillance aux policiers, aux gendarmes, mais aussi à des sociétés privées de sécurité.

Depuis janvier 2015, 7.000 militaires patrouillent en permanence dans nos rues pour assurer la sécurité de 752 lieux sensibles. 3.000 autres sont mobilisables en cas de besoin, ce qui porte donc le nombre de militaires concernés à 10.000.

Céline Martelet (avec P.B.)