RMC

Covid-19: quels sont les trois lieux où l'on se contamine le plus?

Une étude américaine a analysé les mouvements de 98 millions de personnes de mars à mai pour déterminer quels étaient les lieux où l'on se transmettait le plus le Covid-19.

C'est une étude à très grande échelle, menée dans 10 métropoles américaines. Les mouvements de 98 millions de personnes ont été observés grâce à leurs données de géolocalisation, ces mouvements ont ensuite été comparés à l’évolution de l’épidémie de mars à mai. 

L’enquête s’est focalisée sur les utilisateurs de téléphone portable, et ne porte pas sur les écoles ni les maisons de retraite.

Finalement, les chercheurs américains confirment ce que l’on pouvait penser intuitivement : les lieux les plus à risque sont les lieux clos, mal ventilés, très fréquentés et où l’on tombe le masque. Dans l’ordre donc: les restaurants, les salles de sport, les bars et les hôtels.

Les scientifiques affirment que la majorité des contaminations se produit dans une minorité de lieux. Conclusion: en les fermant, ou en réduisant drastiquement les jauges, on maîtrise mieux la circulation du virus.

>> A LIRE AUSSI - 90.000 PV établis en moins de 15 jours pour "non-respect" du confinement

Les quartiers les plus pauvres plus vulnérables

À l’inverse, les commerces comme les supermarchés, les pharmacies, les stations-essence, les magasins de jouets sont nettement plus sûrs: ce ne sont pas des lieux de socialisation et on y garde son masque.

Autre enseignement : les quartiers les plus pauvres sont les plus vulnérables, parce que le télétravail y est moins souvent possible et les logements plus exigus… Là encore la science confirme ce que l’on pressentait et observait depuis le début de l’épidémie.

Ces données sont corroborées par une autre étude publiée cette semaine, une étude norvégienne qui classe non plus les lieux mais les professions par ordre de risques: les serveurs, les barmen et tous les travailleurs de la restauration sont les plus exposés, avec les réceptionnistes d’hôtels et les stewards dans les avions.

Cette enquête classe les enseignants, de l’université à la maternelle, parmi les métiers les moins à risque.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: comment expliquer que la Savoie est le département en tête des contaminations en France?

Anne-Sophie Balbir (avec Guillaume Dussourt)