RMC

De l'Ehpad à l'agriculture: Christine a décidé de changer de vie pendant le confinement

Deux mois de confinement, deux mois pour prendre du recul et réfléchir sur sa carrière, loin du bureau: pour beaucoup de Français, cette crise a aussi été l'occasion de réfléchir au sens du travail, et pour certains de se lancer pour changer de vie.

Un test dans une jardinière avant un champ entier. Christine veut se lancer dans la culture de la baie de goji: "C'est un fruit que je consomme, que j'adore, qui a des vertus médicinales incroyables. Et puis je n'avais pas envie de faire comme tout le monde".

Jusqu'à présent elle travaillait dans un Ehpad. Mais depuis le début du confinement elle est arrêtée pour des problèmes de santé. Une période charnière pour elle:

"Le projet me trotte dans la tête depuis plus de deux ans, mais le déclic s'est fait sur ces deux derniers mois. Là j'ai passé deux mois enfermée pendant que mes collègues se donnaient à fond. J'ai pris conscience que je n'étais plus trop faite pour ce style de boulot".

Pour se lancer Christine a besoin d'une année et d'un budget de 30 à 40000 euros. Elle a publié une cagnotte sur internet avec l'aide de ses fils pour financer une partie du projet.

Romain Cluzel et Caroline Philippe