RMC

Le Covid-19 est-il en train de muter? Les propos du professeur Raoult font débat

Alors que le nombre de cas de contamination augmente, l'épidémiologiste Marseillais a une nouvelle fois défendu ses positions controversée.

Le Covid-19 est-il en train de muter? C'est en tout cas ce que croit savoir Didier Raoult, le controversé directeur de l'IHU Méditerranée Infection. Il était auditionné mardi après-midi par la commission d'enquête du Sénat, qui reprenait ses travaux.

Masque souvent mal positionné sous son nez, Didier Raoult martèle son message d'espoir face au rebond épidémique. “On n’est pas face à un drame absolument insupportable. On n’a pas de raisons d’être affolé”, affirme-t-il.

Le très controversé professeur marseillais n'en démord pas: le virus est moins violent qu'au printemps.

“Il est en train de se passer des choses que moi, je n’avais pas vu décrites avec le coronavirus, c’est la vitesse de mutation. On a comparé 100 cas à partir de juillet et 100 cas avant et les nouveaux sont moins sévères et la mortalité est plus faible. Il se passe quelque chose de spécial avec ce virus qui est fait, quelque chose de différent”, ajoute-t-il. 

Trop tôt pour se prononcer

Une thèse farfelue selon plusieurs spécialistes à l'image de Pierre Squara, le chef du service de réanimation de la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine.

“L’idée que le virus ait beaucoup changé depuis le début de l’épidémie, c’est quelque chose qu’on ne sait pas très bien donc il faut être prudent dans la communication. On ne sait pas très bien si le profil différent des patients en ce moment est dû au fait qu’on teste plus de monde donc on fait le diagnostic chez des gens moins fragiles ou si le virus a vraiment changé”, indique-t-il.

Et même si le nombre d'entrées en réanimation semble stable, ces dernières semaines, il est encore trop tôt selon ce professeur pour se prononcer sur une mutation du coronavirus.

Paul Barcelonne avec Guillaume Descours