RMC

Le Nutri-score va changer: révolution ou changements mineurs?

Le Nutri-score que l'on retrouve sur l'emballage de nos aliments va évoluer d'ici la fin 2022. Il va être ajusté dans les prochains mois pour plus de cohérence avec les "recommandations alimentaires" en matière de santé.

C’est un logo qu’on commence à avoir l’habitude de voir sur les aliments qu’on achète. Le Nutri-score, une note allant de A à E censée aider les Français à manger plus sainement. Il va prochainement évoluer, son algorithme va être amélioré pour mieux coller aux recommandations des nutritionnistes. Pas de grand chamboulement, mais surtout des ajustements pour que la qualité nutritionnelle des produits soit mieux prise en compte dans le calcul de la note finale.

L'idée n'est pas de révolutionner l'algorithme, mais simplement de le "peaufiner, de nuancer", explique-t-on du côté du comité de pilotage français du nutri-score.

Prenons par exemple les huiles. Certaines sont moins riches en graisses saturées et donc meilleures pour la santé, c'est le cas de l'huile d'olive ou de noix. Les produits fabriqués à base de ces huiles seront donc mieux notés que ceux qui intègrent des huiles moins vertueuses.

Une entrée en vigueur d'ici la fin de l'année

C’est le même principe pour le poisson comme le saumon, on dit souvent que c’est du bon gras. Il sera mieux noté que la viande rouge que les nutritionnistes recommandent de limiter. Pareil pour les produits transformés, plats préparés, pizzas, qui seront moins bien notés, tout comme les produits trop sucrés ou trop salés.

Ce nouvel algorithme devrait être validé d’ici à la fin de l’année et les nouveaux nutri-score affichés en rayons dans les semaines suivantes. Au total, 7 pays européens, dont la France, ont approuvé ce changement.

Le ministère de la Santé précise que les opérateurs seront accompagnés dans la durée pour mettre en place les nouveaux logos sur les produits. Il s’agit d’une première étape, d’autres modifications pourraient être apportées dans la catégorie des boissons notamment.

Romain Houg avec Guillaume Descours