RMC

"Le sujet a été écrasé par des préoccupations sanitaires": pour la première fois depuis le début de la pandémie, la mortalité routière augmente

Si la mortalité des automobilistes a baissé, la mortalité des piétons a bondi de plus de 70% par rapport à 2019, et la mortalité des cyclistes elle aussi.

À 66 ans, sans casque sans lumières Marie est une retraitée casse-cou sur son vélo: "Je me suis rétamée à plusieurs reprises rue de Rivoli. La faute selon elle, à une augmentation très importante de nombre de vélos sur les pistes cyclables depuis 2 ans: "C'est de la folie, c'est peut-être ça qui a changé. Les gens utilisent le vélo très tôt le matin pour aller au boulot, pour faire leur livraison mais la voie est pour tout le monde".

Et la mortalité des cyclistes a augmenté de presque 70 % en octobre 2021 par rapport à la même période il y a 2 ans. Valérie piétonne parisienne tient le même constat que Marie: elle se méfie des trottinettes et des vélos qu'elle voit de plus en plus nombreux: "On ne se sent pas forcément en sécurité, ça roule un peu dans tous les sens".

>> A LIRE AUSSI - "Il y a des fumigènes, un feu d'artifice, des rodéos"... À Poissy, la mairie veut 1000 euros de caution pour lutter contre les mariages qui dérapent

"On voit qu'il y a un relâchement"

Au-delà de l'augmentation du nombre de vélos ou de trottinettes il y a clairement un effet Covid-19 sur le comportement des Français selon Anne Lavaud, déléguée générale de la Prévention routière: "On voit qu'il y a un relâchement, du côté des automobilistes, mais aussi des cyclistes et des piétons. C'est dû à une période pendant laquelle il n'y a pas eu de message de prévention, le sujet étant écrasé par des préoccupations sanitaires que l'on peut comprendre". Alors elle demande que les campagnes de prévention routière reprennent au plus vite pour endiguer le phénomène. 

Pour la première fois depuis la début de la crise sanitaire, la mortalité routière a augmenté, de 14 % en octobre par rapport au même mois en 2019. Un total de 294 décès ont été enregistrés le mois dernier, soit 37 de plus qu'en octobre 2019. Si la mortalité des automobilistes a baissé, la mortalité des piétons a bondi de plus de 70% par rapport à 2019, tout comme la mortalité des cyclistes.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: 10.000 nouveaux cas en moyenne sur une semaine en France

Romain Poisot (avec Guillaume Dussourt)