RMC

Pas de reconfinement, mais l'annonce de "nouvelles mesures très lourdes": que va dire Jean Castex lors de sa conférence de presse?

Alors que 20 départements ont été placés "sous surveillance renforcée" jeudi dernier, le Premier ministre va annoncer de nouvelles mesures drastiques, ce soir, notamment pour le Pas-de-Calais.

Le retour à des vies plus normales “est en vue”. C'est ce qu'a lâché mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Un horizon fixé à mi-avril, mais avant il faudra se tenir à carreau. 

Face à l'épidémie de Covid-19 qui ne ralentit pas, le gouvernement va confiner uniquement le Pas-de-Calais durant le week-end, mais laisser les habitants de Paris et des départements sous surveillance renforcée libres de circuler... sous certaines conditions.

Jean Castex s'adressera aux Français lors de la traditionnelle conférence de presse faisant le point sur la situation sanitaire, ce jeudi soir à 18h. L'occasion d'annoncer de nouvelles restrictions pour faire face à la progression de l'épidémie de coronavirus. Selon cette source gouvernementale, ces restrictions vont être appliquées dans ces départements, au cas par cas et en concertation avec les élus locaux, visant en particulier les lieux de brassage.

>> A LIRE AUSSI - Pas de confinement le week-end sauf dans le Pas-de-Calais: les coulisses de la décision du gouvernement

"Il faut faire comprendre aux gens qu'ils doivent quand même rester chez eux"

Avec plus de 400 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants, des services de réanimation saturés, un taux de positivité des tests qui frôle les 10%, le Pas-de-Calais est au coeur des préoccupations et vac donc être confiné "au moins" pour les trois week-ends à venir, selon un proche de Matignon.

Une décision jugée "très lourde" au sein de l'Exécutif, mais qui semble faire consensus parmi les élus locaux.

En revanche, la région PACA, Paris et l'Ile-de-France sont donc épargnées. Emmanuel Macron a lui même écarté l'idée de mettre sous cloche la capitale. "La contrepartie, c'est qu'il faut faire comprendre aux gens qu'ils doivent quand même rester chez eux" souligne un conseiller.

Vers l'annonce de nouvelles mesures... et des nouvelles restrictions

Conséquences: des nouvelles mesures devraient être annoncées pour les Franciliens et Parisiens: des restrictions locales seront décrétées par les préfets, comme l'interdiction d'accès à certaines zones, l'interdiction des vide-greniers et brocantes, de nouvelles jauges dans les commerces, la fermeture de certaines rues très passantes ou encore l'interdiction de la vente d'alcool sur la voie publique dans certains secteurs.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: comment Paris et l'Ile-de-France ont échappé au confinement le week-end (pour le moment)?

Pour tenter de renverser la tendance, le gouvernement devrait annoncer ce jeudi soir la mise le déploiement de nouvelles doses de vaccins. 35% de doses en plus ont déjà demandé les services de la région Ile-de-France. Le gouvernement qui réfléchit aussi à accélérer la campagne, les pharmaciens pourraient être très prochainement mis à contribution.

Enfin, Jean Castex présentera une nouvelle carte de l'épidémie: l'Aube, les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes pourraient passer sous surveillance renforcée.

En revanche, il faut aussi noter un début d'amélioration dans certains départements notamment le Moselle, les Alpes-Maritimes même si attention la situation y est encore très critique ou encore les Bouches-du-Rhône qui ont échappé à un reconfinement le week-end.

Paul Barcelonne avec Xavier Allain