RMC

Passeport vaccinal: le ministre des Transports favorable à un "Travel Pass" dans les aéroports

INFORMATION RMC - Le ministre délégué en charge des transports Jean-Baptiste Djebbari, s'est dit favorable à la mise en place d'un "Travel Pass", regroupant les informations des passagers des compagnies aériennes liées au Covid-19 et à une éventuelle vaccination. Un moyen selon les professionnels, de relancer plus rapidement le secteur en grande difficulté.

Touché mais pas coulé. Gravement marqué par l'épidémie de Covid-19, le secteur de l'aviation a vu le nombre de passager chuter de 60% en 2020. Et les pertes sont colossales pour les compagnies aériennes. Mais le secteur pourrait se relever très vite. Invité de RMC ce vendredi, Alexandre de Juniac le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (IATA), et ancien PDG d'Air France, s'est dit optimiste quant à un retour au haut-niveau historique de 2019 et ses 4,5 milliards de voyageur dès 2023.

"L'avion se relèvera car l’appétit des passagers pour voler est encore là. Le voyage pour motif personnel reste très fort et reviendra plutôt vite. Les gouvernements auront injecté pratiquement 200 milliards de dollars dans l’aérien en général, c’est colossal", a-t-il assuré.

Et pour une reprise dans les meilleures conditions, l'IATA plaide pour la mise en place d’une norme, le IATA Travel Pass qui sera déployée auprès de certaines compagnies dès la fin mars. Ce pass "tout en un", présenté sous la forme d'une application mobile, permettrait d'avoir dans son téléphone l'ensemble des formalités de voyage, des plus classiques au test Covid-19 certifié, en passant par la preuve de la double dose de vaccin.

>> A LIRE AUSSI - "Garé comme une merde": quand les piétons et les cyclistes déclarent la guerre aux voitures mal stationnées

Vers un déploiement dès la fin mars?

Mais s'il est déjà testé auprès des passagers du groupe IAG (British Airways, Iberia) et de Singapore Airlines, sur les 290 compagnies aériennes agréées IATA et qui assurent 82 % du trafic aérien mondial, seules 18 d'entre elles, dont Emirates, Etihad et Qatar Airways, ont déjà signé des protocoles d'utilisation. Et aucune compagnie aérienne française n'est dans la boucle pour le moment.

Cette application pourrait permettre de "produire une information certifiée et redonner confiance aux États", assure Alexandre de Juniac, alors que la France a interdit les voyages à l'étranger et exige un test PCR négatif en cas de déplacement essentiel. Une norme qui plaît en haut lieu. Dans la foulée, le ministre délégué en charge des transports Jean-Baptiste Djebbari a assuré à RMC que le gouvernement était favorable au Travel Pass: "Le gouvernement n'en pense que du bien", a-t-il affirmé.

>> A LIRE AUSSI - "On vit une aventure extraordinaire": l'atterrissage de Persévérance sur Mars suivi en direct à la Cité de l'espace de Toulouse

Guillaume Dussourt