RMC

Pouvoir d'achat: restaurants, pâtissiers,... les prix continuent de monter

Ils sont restaurateurs, pâtissiers ou encore boulangers. Avec l'augmentation du prix des matières premières, ils vont répercuter cette hausse sur les marchandises qu'ils vendent. Ils ont témoigné sur RMC.

Ce n'est pas forcément de bon cœur qu'ils le font, mais bien plus souvent contraints et forcés. Les prix des baguettes, pâtisseries ou encore des menus au restaurant vont augmenter. Ce matin, dans la Matinale week-end de RMC, le chef étoilé Victor Mercier a confirmé qu'il ferait de même dans son restaurant parisien, F.I.E.F., comme 25% des ses congénères. Dix euros de plus sur le menu dégustation de son restaurant (95€ au lieu de 85€ actuellement).

"Les prix des produits français sont impactés par la guerre en Ukraine, c'est assez fou", constate l'ancien finaliste de Top Chef.

25% des restaurateurs ont augmenté leurs prix

En effet selon une enquête "The Fork", 9 établissements sur 10 (91%) disent avoir constaté l'impact de l'inflation sur leur activité. 68% d'entre eux envisagent même de modifier leur menu à cause de la hausse des prix et un quart ont déjà augmenté le prix des menus, d'après l'organisation patronale des restaurateurs, l'Umih.

Cette inflation est la préoccupation principale de 31% des restaurateurs qui déclarement à l'Umih ressentir fortement cette hausse et 87% des établissements craignent de voir leurs marges être affectées. Une situation qui se rajoute à une pénurie de main d'œuvre qui fragilise encore plus le secteur déjà mis à mal pendant la crise Covid.

"Je ne peux pas ne pas augmenter"

Même chose pour Benjamin, pâtissier et auditeur de RMC. Il fournit des restaurateurs qui ouvrent moins, donc produit moins, et les prix des matières premières continuent d'augmenter: "les amandes, c'est +10%, le œufs +15%, le beurre +20% et les emballages +15%", explique-t-il.

Le prix des ses pâtisseries va donc augmenter de 10% dans les prochains jours. "Je ne peux pas ne pas augmenter car sinon je vais me mettre en difficulté."

Une augmentation qui va encore faire mal au porte-feuille des Français qui voient déjà les prix des carburants, de l'énergie, et de certains produits en grande surface augmenter.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC