RMC

"Ça va juste déplacer le problème": les radars anti-bruit sur la route, fausse bonne idée?

Les automobilistes ou motards trop bruyant vont bientôt se faire verbaliser. Plusieurs radars s'installent en France, en phase de test dans un premier temps, car aucun pallier de son n'a encore été déterminé.

La chasse au bruit est lancée. Des radars contrôlant le niveau sonore des véhicules vont se multiplier en France. Vallée de Chevreuse (Yvelines), Paris, Toulouse, Nice, Bron (près de Lyon)... Les "radars méduses" sont lancés, en phase de test.

Les usagers de la route ne recevront pour l'instant que des avertissements jusqu'en avril 2022, avant qu'une amende de 135 euros tombe ensuite en cas de dépassement d'une limite qui n'est pas encore déterminée.

"C'est au doigt mouillé!"

Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes, estime dans "Estelle Midi" ce lundi sur RMC et RMC Story qu'on est sur une fausse bonne idée.

"Le problème est qu'on part du bon constat et on répond avec la mauvaise solution. Les pots trafiqués sont insupportables pour les habitants. Mais ce n'est pas la bonne mesure."

Seulement un "déplacement" du problème ?

Il explique que le fonctionnement pas encore précis de ce nouveau système ne peut qu'inspirer de la méfiance. 

"Il y a un problème majeur: on va agir au doigt mouillé. On va regarder les relevés sonores de ce radar sur les six premiers mois de l'année et ensuite, par décret, on prendra une décision sur les seuils de décibels. L'Etat ne sait lui-même toujours pas à quel seuil se déclenchera ce radar. Quand on ne sait même pas où on va, on a du mal à avoir une certaine garantie sur la feuille de route", explique-t-il, prenant l'exemple du bonus-malus écologique qui n'est devenu qu'un malus, et les radars automatiques de vitesse dont on disait initialement qu'ils n'étaient que pour les "chauffards".

Ce radar va seulement "déplacer le problème" selon Pierre Chasseray. "Les gens qui insupportent avec le bruit, ils iront embêter d'autres gens ailleurs, c'est tout", conclut-il, estimant qu'il faut simplement renforcer les contrôler pour traquer les engins.

>>> PODCASTS RMC - Retrouvez ici tous les podcasts d'Estelle Midi

J.A.