RMC

Alexis Corbière candidat à la présidentielle en 2022? "Ce ne serait pas responsable de ma part de vous dire j’en ai rien à fiche"

Après François Ruffin, une autre personnalité de La France Insoumise, a laissé la porte ouverte à une possible candidature en 2022 si Jean-Luc Mélenchon ne se présente pas lui-même. Alexis Corbière était dans le "Grand Oral" des "Grandes Gueules".

L’élection présidentielle se prépare déjà dans les partis politiques. À deux ans du scrutin, la question de savoir qui sera candidat se pose déjà. Et chez les France Insoumise, parti que porte depuis de nombreuses années Jean-Luc Mélenchon, peut-on avoir un autre candidat en 2022 que Jean-Luc Mélenchon lui-même? 

À en croire Alexis Corbière, débuté LFI, oui c’est possible et il s’est même autoproclamé, dans le "Grand Oral" des "Grandes Gueules" ce lundi, candidat si jamais Jean-Luc Mélenchon ne se présente pas.

“Jean-Luc Mélenchon a le souci que ses idées soient portées à la prochaine élection. Mais il faut se tenir près si jamais il n’y va pas": Jean-Luc Mélenchon a le souci que ses idées soient portées à la prochaine élection. Les idées de Jean-Luc doivent être portées et ce que Jean-Luc nous a toujours dit, c’est ‘si le drapeau est à terre, tenez-vous prêt’”, explique Alexis Corbière. 

Mélenchon reste la priorité 

Il y a quelques jours, c’est un autre député de La France Insoumise, François Ruffin, qui affirmait au micro de RMC qu’il laissait la porte ouverte pour l’élection de 2022. “Non, je laisse la porte ouverte à ce qui peut se passer dans le pays. Si jamais, c’est moi qui dois ramasser le drapeau, j’irai ramasser le drapeau”, avait-il indiqué. 

Pour Alexis Corbière, cette déclaration est plus ou moins similaire à la sienne. Ce n’est qu’en cas de non-participation de Jean-Luc Mélenchon. “On n'est pas les seuls de l’équipe. Il y a même des plus jeunes que moi, je pense à Adrien Quatennens qui sont aussi prêt”, précise-t-il. 

Cependant, il estime pouvoir bien représenter La France Insoumise. 

“J’ai été porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Dans les études d’opinion, je fais parti des visages de LFI. Ce ne serait pas responsable de ma part de vous dire non, j’en ai rien à fiche. Par contre ce que je souhaite, c’est que Jean-Luc Mélenchon soit candidat à prochaine présidentielle”, indique-t-il. 
Guillaume Descours