RMC

Le parti animaliste vise la présidentielle 2022: "Les petites candidatures, souvent un bol d'air frais"

GG 2022 - Les Grandes Gueules sont revenues ce mardi sur l'annonce du parti animaliste qui va présenter une candidate à la présidentielle.

Helène Thouy, avocate, portera la voix du parti animaliste à l'élection présidentielle 2022 qui approche à grands pas. Le parti qui défend la cause des animaux avait fait un score faible mais très remarqué lors des élections européennes de 2019.

Avec 2,16% des suffrages exprimés, soit 490.000 voix, le parti a réalisé bien plus que l'UPR de François Asselineau (265.000 voix, 1,17%) ou Les Patriotes de Florian Philippot (147.000 voix, 0,65%). 

"Il est indispensable que la question animale soit un des thèmes majeurs de l’élection"

Hélène Thouy fait déjà partie du collectif d'avocats qui défendent l'association militante L214 qui se fait remarquer par des actions coups de poing partout dans le pays.

Âgée de 37 ans, Hélène Thouy arpente déjà la France pour tenter de convaincre les Français sur les bienfaits de la cause animale, une des priorités du pays selon elle. "Il est indispensable que la question animale soit un des thèmes majeurs de l’élection", explique-t-elle ce mardi au Parisien.

Reste un obstacle majeur: tenter de récolter les 500 parrainages d'élus pour pouvoir se présenter.

L'avis des GG

Didier Giraud (éleveur de bovins): "Très bien. La présidentielle c'est un lieu où tout le monde a droit de s'exprimer. On commentera les résultats, je n'ai pas peur. Ce qui me gêne sur le fond c'est que cette dame est soutenue par l'association L214, elle-même soutenue par des fonds de pensions américains à la solde des grandes firmes phyto-sanitaires et du végétal du monde. Moi, le paysan de Saône-et-Loire qui fait brouter mes vaches dans l'herbe, ça me fait rire, grandement. Après, la présidentielle c'est fait pour que tout le monde s'étalonne, et on verra à quel niveau ils sont."

Fred Hermel (chroniqueur): "Pour moi ce sont avant tout des anti-humanistes, c'est à dire que l'homme, l'être humain n'existe pas. Il y a un côté un peu sectaire dans leur façon de penser."

Louis Boyard (étudiant): "Je me réjouis de cette candidature. Je suis pour un secrétariat d'Etat de la cause animale. Il y a des choses à faire. Il faut avoir un débat. Ca fait un vent d'air frais dans une campagne les petites candidatures. "

Joëlle Dago-Serry (coach de vie): "L'élection présidentielle est une formidable vitrine à idées. Moi je ne me sens pas concernée, elle ne me parle pas à moi."

J.A.