RMC

Rémunération de Carlos Ghosn: "Les résultats sont bons et c’est clairement lui qui en est à l’origine"

Les actionnaires du groupe Renault se réunissent ce jeudi en assemblée générale. A l'ordre du jour: examiner les éléments de rémunération du PDG Carlos Ghosn, qui a touché 7 millions d’euros en 2016. Dans le même temps, l’alliance Renault-Nissan, réfléchirait à un système de bonus supplémentaire pour ses dirigeants, à travers une société basée aux Pays-Bas. Un montage amoral pour la Grande Gueule David Dickens, mais qui ne le choque pas pour autant.

C’est dans un climat tendu que va se tenir cet après-midi, l’assemblée générale des actionnaires de Renault. Alors que ces derniers s’étaient déjà opposés à la rémunération de 7 millions d’euros du PDG en 2016, des révélations font état d’une volonté de Carlos Ghosn de s’augmenter par voies détournées. Un comportement qui peut choquer, reconnait la Grande Gueule David Dickens, directeur marketing. Mais des sommes qui s’expliquent par les bons résultats du groupe.

"Evidemment, ces sommes peuvent choquer, c’est une certitude. Combien faut-il lui donner: huit, quinze, dix-sept millions? Je ne sais pas vraiment arbitrer. Ce que je pense c’est que ce montage est légal mais pas moral, on connait la chanson. Je ne suis pas vraiment choqué par cette affaire vu la taille de ce groupe mondial".

Pour David Dickens, cette rémunération se justifie par le bon travail du président de Renault. "Le rapprochement Nissan-Renault-Mitsubishi a permis des économies absolument extraordinaires. Les résultats sont bons et c’est clairement lui qui en est à l’origine. C’est une entreprise privée, je n’ai pas à m’opposer. De plus les 20% que possède l’Etat ne permettent pas d’interférer. On sait que des réformes à venir permettront à une forme d’assemblée de contrôler le salaire".

Pour l’instant, le PDG du groupe ne risque pas une diminution de ses revenus puisque le conseil d’administration peut toujours passer outre, comme il l'a fait l'année dernière. De plus, en cas de refus de l'assemblée générale pour valider le salaire, ce sont les règles de 2016 qui s’appliqueront.

Les Grandes Gueules avec A. B.