RMC

L'appel d'un petit candidat aux maires de France: "n'ayez pas peur, ne vous laissez pas censurer !"

Ils sont six à avoir lancé un appel au "sursaut démocratique". Six candidats à la présidentielle qui peinent à réunir les 500 signatures nécessaires pour participer à l’élection comme Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne). Le candidat, invité de Radio Brunet ce vendredi, a lancé un appel à tous les maires de France.

Boycotte-t-on les petits candidats à l’élection présidentielle? Ils peinent à réunir les 500 signatures indispensables pour se présenter. Ils se plaignent d'un désintérêt des médias, de pressions des partis politiques sur les maires et d'un désintérêt des élus locaux.

A l’image de TF1 qui n’organisera un débat qu’entre les cinq principaux candidats, Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne), critique un système où il est impossible de s’exprimer. "J’ai été invité plusieurs fois au congrès des maires ruraux ou à des congrès départementaux. Des centaines de maires ont applaudi nos idées, ce qu'on propose pour sortir du chômage, pour changer l’Europe, pour lutter contre les inégalités... Pourtant on a du mal à obtenir nos signatures parce que le système est verrouillé. Donc je dis aux maires: n’ayez pas peur du chantage des vieux partis qui n’en peuvent plus de mourir mais qui veulent encore survivre quelques années".

Pour le candidat, en plus de cette pression, les élus sont également écœurés de la politique. "Malheureusement, il y a aussi de l’autocensure. Il y a des élus locaux qui font des miracles à leur niveau, qui sont quasiment des bénévoles pour leurs communes. Le problème c’est qu’ils sont totalement blasés, totalement écœurés par le débat national. C’est aussi pour ça qu’ils ne donnent pas leur signature. Donc moi je leur dis: n’ayez pas peur, ne vous laissez pas censurer, faites vivre la démocratie".

Radio Brunet avec A.B.