RMC

Sieste, tartines beurrées, pas d'alcool: les secrets de Jean-Jacques Bourdin pour survivre aux horaires décalés

Une étude de Santé Publique France révèle que les Français dorment moins de 7h par nuit. Dans Radio Brunet, Jean-Jacques Bourdin a confié ses secrets pour tenir son rythme de travail très matinal.

Comment survivre au manque de sommeil? Entre l'attrait des écrans, le bruit et les trajets quotidiens, on dort de moins en moins: pour la première fois, le temps moyen de sommeil quotidien des Français est passé sous la barre des sept heures.

Radio Brunet a décidé de décortiquer le rythme de vie de Jean-Jacques Bourdin, qui pilote tous les matins la matinale de RMC. Le journaliste se lève tous les matins vers 4h: "J'ai deux réveils car j'ai une seule angoisse le soir en m'endormant, c'est que mes réveils tombent en panne. Mais avec deux réveils, je suis tranquille, si l'un lâche, l'autre est là. Je prends une douche vite fait, je fais quelques mouvements, je fais mes tartines beurrées que j'apporte à la radio, que je mange en arrivant à 5h, avec un thé".

"A 22h30 au plus tard, je suis au lit"

"Quand je sors de l'antenne à 9h, ça va. Je n'ai pas trop de stress même si je dois rester très attentif pendant l'émission. Je sors donc plutôt décontracté, je mange un fruit", confie-t-il aussi.

"J'ai ensuite des réunions, souvent un déjeuner, et ensuite je m'impose une sieste. Jamais plus d'une heure, une heure et demie. Si j'ai bien fait la sieste, le soir je suis en pleine forme. Je me remets au boulot vers 17h30 avec mes équipes. Je prépare beaucoup l'interview politique pendant au moins deux heures, en liaison directe avec la radio. Je dîne ensuite vers 20h30, en famille. A 21h, 21h15, je regarde une série et après je me couche. A 22h30 au plus tard je suis au lit", détaille-t-il. "Et aucun écran dans la chambre", précise-t-il aussi.

Et surtout pas d'excès pour Jean-Jacques Bourdin: "Il m'arrive de boire un verre de vin la veille au soir, si j'en bois davantage, là, je dors mal, donc je fais très attention à ça. C'est une règle d'or. Jamais de sortie, je vois rarement des amis en semaine".

Et même en vacances, Jean-Jacques Bourdin est un lève-tôt: "Moi je suis programmé pour le matin: même en vacances, je me lève à 6h30-7h. Je ne fais jamais de grasses matinées".

Paulina Benavente