RMC

Le rendement des pommes de terre en France est le pire depuis 1995

C'est le pire rendement des pommes de terre depuis 1995  (image d'illustration).

C'est le pire rendement des pommes de terre depuis 1995 (image d'illustration). - Joël Saget - AFP

Les récoltes de pomme de terres ont été très mauvaises cette année avec 39,2 tonnes/hectares, ce qui en fait le rendement moyen le plus bas depuis 27 ans.

Il a fait trop chaud et trop sec sur les champs de patates cet été: le rendement moyen des pommes de terre en France en 2022, de 39,2 tonnes/hectare, est le plus bas depuis 27 ans, ont rapporté jeudi les organisations de producteurs.

"Il faut remonter à la campagne 1995-1996 et son rendement national de 38,2 tonnes/ha pour atteindre de tels niveaux", ont souligné l'Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) et le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre (CNIPT) dans un communiqué.

La production de pommes de terre de conservation (qu'on peut stocker plus longtemps que les pommes de terre nouvelles) va donc reculer de 12,2% en un an, passant de 6.888.723 tonnes en 2021 à 6.047.871 tonnes cette année, selon elles.

Des pertes estimées à plus de 200 millions d'euros

La zone la plus touchée est le territoire de l'ancienne région Rhône-Alpes, qui voit son volume de production diminuer de 32,1% en un an, et a le rendement moyen le plus bas, à 22,9 tonnes/hectare.

En août dernier, au coeur de l'épisode de canicule et de sécheresse exceptionnel qui a frappé la France et une partie de l'Europe, l'UNPT avait déjà prévu que cette année serait celle de "la plus mauvaise récolte enregistrée depuis 2000", et chiffrait à "plus de 200 millions d'euros" les pertes pour les producteurs.

AB avec AFP