RMC

"Il peut émerger au dernier moment, si c'est le chaos": à droite, on pense toujours à Nicolas Sarkozy pour 2022

RMC
A droite, on continue de penser à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2022. Mais d'autres voix estiment qu'il ne peut se présenter avec toutes les affaires judiciaires en cours.

Ces derniers mois Nicolas Sarkozy répète à longueur d'interview que la politique partisane et lui, c'est fini. Il n'empêche qu'on ne cesse à droite de le voir comme un éventuel recours pour la présidentielle de 2022. Faute de candidat naturel.

"Nicolas Sarkozy peut émerger au dernier moment si c'est le chaos", affirme un député Les Républicains influent. Mais d'ici 2022, le calendrier est semé d'embuches judiciaires pour l'ancien patron de la droite.

Trop juste pour 2022 ?

Jugé à partir d'aujourd'hui donc dans le procès des écoutes, l'ancien président sera également sur le banc des prévenus au printemps pour financement illégal de la campagne présidentielle de 2012. C'est l'affaire Bygmalion.

Et il risque un troisième procès après sa mise en examen pour des soupçons de financement libyen dans sa campagne de 2007. Un cadre du parti résume: "si Nicolas Sarkozy revient un jour, ce sera blanchi de toutes ces affaires. Et pour 2022 c'est trop juste."

Pierrick Bonno (avec G.D.)