RMC

Nuit de la St-Sylvestre: "Pas d'incident notable" selon Darmanin, 490 interpellations

Gérald Darmanin en visite à Lyon, le 30 juillet 2022.

Gérald Darmanin en visite à Lyon, le 30 juillet 2022. - THIERRY ZOCCOLAN - AFP

La nuit du Nouvel-An 2023 a été marquée par 490 interpellations et 20% de véhicules brûlés de moins que l'an dernier, selon Gérald Darmanin.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, en déplacement à Mayotte, a dévoilé le bilan de la nuit de la St-Sylvestre. Avec 90.000 forces de l'ordre mobilisées, "il n'y a pas eu d'incident notable" a expliqué le locataire de la place Beauvau, soulignant "le très gros effort fait, singulièrement en Île-de-France".

Au total, 490 interpellations ont eu lieu dans tout le pays, notamment des personnes "qui avaient des mortiers" ou "qui voulaient mettre le feu à des voitures", dont certaines pour faire des "escroqueries à l'assurance", a-t-il dit. C'est "11%" de plus que l'année dernière.

20% de voitures brûlées en moins par rapport à 2022

Concernant les voitures brûlées, Gérald Darmanin a évoqué une baisse de 20% par rapport à l'an dernierqui était "déjà une année où il y avait eu moins de véhicules brûlés", a-t-il poursuivi. Au total, 690 véhicules ont été incendiés contre 874 en 2022, a-t-il précisé dans son communiqué.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre 2023 devient donc celui avec le "moins de véhicules incendiés et le plus d'interpellations", a-t-il affirmé ultérieurement dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur s'est aussi félicité que la soirée des Champs-Élysées, qui a réuni un million de personnes selon la préfecture, "deux millions si on prend un périmètre assez large", selon Gérald Darmanin, se soit "déroulée le mieux possible".

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC