RMC

Faut-il aligner le régime des retraites des parlementaires sur le régime général?

François De Rugy plaide pour une réforme en profondeur de l'Assemblée nationale. Parmi les projets: aligner le régime de retraite des parlementaires sur le régime général.

Le président de l'Assemblée nationale a dévoilé un certain nombre de pistes de réformes hier dans le JDD, concernant l'organisation de l'hémicycle, les procédures législatives ou encore le statut des députés.

Parmi ces propositions, François De Rugy propose d'aligner le régime des retraites sur le régime général. Aujourd'hui, les députés ont la possibilité de cotiser plus pour cumuler plus vite des trimestres de retraite. Le président de l'Assemblée nationale veut supprimer ce privilège.

Une bonne idée selon Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne et porte-parole du parti LR.

"L’abolition des privilèges a été décidé le 4 août 1789. Il est temps de donner toute sa portée à ce principe. Je trouve tout à fait normal que notre génération assume cet alignement du régime de retraite des parlementaires sur le régime général. Et c’est aussi une question d’efficacité. Parce que nous serons d’autant plus regardés par les Français comme légitimes et efficaces que nous aurons nous-mêmes décidés de nous appliquer des règles de droit commun. C’est une question de justice".

Ce n’est pas l’avis de Jean-Pierre Door, député LR du Loiret.

"Je crois que c’est vraiment très démagogique. N’oublions pas que la retraite d’un député elle est payée aussi par les députés. Il n’y a pas d’avantage particulier. C’est un juste retour sur des cotisations qui sont effectivement payées par les parlementaires. Donc il faut être très prudent et ne pas s’engager dans une voie qui serait trop démagogique. Dès l’instant où vous annoncerait qu’il faut réduire tout cela, tout le monde trouvera ça formidable. Mais moi j’appelle ça de la démagogie anti-parlementaire".

Jean-Baptiste Durand (avec A.M.)