RMC

Législatives: pour Jean-Luc Mélenchon, "la déroute du parti présidentiel est totale"

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s'exprime après le second tour des élections législatives, le 19 juin 2022.

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s'exprime après le second tour des élections législatives, le 19 juin 2022. - BFMTV

Après le second tour des législatives, qui voit la Nupes devenir la première force d'opposition avec 170-190 députés selon la projection Elabe, Jean-Luc Mélenchon estime que "la déroute du parti présidentiel est totale".

La Nupes en force à l'Assemblée nationale. Avec 170-190 députés selon la première projection Elabe pour BFMTV-RMC-L'Express et SFR, l'aliance de gauche devient la principale opposition à la majorité présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon estime que "la déroute du parti présidentiel est totale" et "aucune majorité ne se présente" au soir de ce second tour des élections législatives, parlant de "situation inouïe". "C'est avant tout l'échec électoral" d'Emmanuel Macron, explique-t-il.

"Nous avons réussi l'objectif de faire tomber celui qui avec autant d'arrogance a tordu le bras au pays pour être élu sans qu'on sache pour quoi faire", déclare le chef de file des Insoumis.

Mélenchon voit des "opportunités incroyables"

"Des opportunités incroyables vont se présenter" prédit Jean-Luc Mélenchon. "Pas un instant, nous renonçons à gouverner ce pays" s'exclame-t-il face à ses supporters.

Sur son rôle à venir, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu'il va "changer de poste de combat" mais est prêt à rester en première ligne "si vous le voulez bien."

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC