RMC

Municipales 2020: à Sauxillanges, une épicerie solidaire lancée pour remplacer la supérette qui a disparue

REPORTAGE RMC - Cette épicerie solidaire rassemble 60 bénévoles qui se relaient à différentes horaires de la journée.

Quand la supérette de Sauxillanges a fermé ses portes, les habitants ont pris les choses en main. Ils ont monté leur épicerie sociale et solidaire. Tous sont bénévoles et avec leur projet, ils ont redynamisé le centre-bourg.

Jour de marché, la boutique est bondée. Il faut faire preuve de patience à la caisse. Eva est une fidèle cliente, qui vient à pied faire ses courses.

"Tout ce qui est légumes, céréales, les œufs, les fruits-secs, les huiles… ça remplace le petit commerce qui avait dû fermer après l’implantation d’une moyenne surface plus loin. Donc au moins les veilles personnes, celles qui ne peuvent pas facilement se déplacer elles ont quelque chose en centre-bourg. Moi, j’aimerais participer à la vie du magasin", affirme-t-elle. 

Ici, 60 bénévoles se relayent pour tenir la boutique tous les jours de la semaine. Agathe, l’une des plus assidues, a participé à la création du projet en septembre 2017. "C’est assez varié. Catherine par exemple, elle travaille, mais elle vient aussi une à deux fois par mois. Il y a une ergothérapeute qui travaille dans un ephad qui vient aussi de temps en temps", indique-t-elle. 

Une fréquentation en hausse

Faire ses courses, mais aussi participer à des ateliers, ou prendre un café. L’alternateur est un lieu d’échange pour Adrien et sa famille. "On rencontre toujours des gens. On croise un ami qu’on a pas vu depuis longtemps, ou une connaissance. Moi, j’ai rencontré plein de gens que jamais j’aurais connu s’il n’y avait pas eu l’alternateur", affirme-t-il. 

La fréquentation de la boutique est en hausse. Pour les producteurs du coin, c’est une vitrine supplémentaire. Gwladys Sauvadet y dépose ses œufs frais chaque semaine. 

"A Sauxillanges, je vais vendre 540 œufs par semaine au lieu de 300. Les clients sont plutôt contents de trouver les produits et au marché le mardi matin où ils ont un contact avec le producteur et toute la semaine à l’alternateur, s’ils sont en panne", assure la productrice.

L’objectif est atteint. L’implantation de cette épicerie a redynamisé le centre bourg, explique le maire, Vincent Challet. "Sauxillanges est connu pour être vivant à l’heure actuelle. On a eu des installations d’activité. On a des personnes qui se sont installées et qui fabriquent du savon bio. Et dernièrement, on a aussi une boulangerie bio qui est juste à côté de la maire qui vient d’ouvrir", précise-t-il. 

Preuve que l’Alternateur est désormais bien intégré dans la vie de Sauxillanges, trois bénévoles se présentent aux élections municipales.

Municipales 2020: Itinérance du Loiret à la Lozère

Dernière semaine avant le premier tour des élections municipales ce dimanche... A 4h40, 6h40 et 8h, jusqu'au premier tour du scrutin, nos reporters sillonnent la France pour vous faire vivre ces élections, aller à votre rencontre et à la rencontre des maires. Cette semaine Caroline Philippe et Margaux Bédé traversent notre pays, du département du Loiret jusqu'à celui de la Lozère... au coeur des territoires ruraux.

Etape 1 : Germiny-des-Près (Loiret)

Etape 2: Le Vigan (Lot)

Etape 3: Sauxillanges (Puy-de-Dôme)

Etape 4: Argences-en-Aubrac (Aveyron)

Etape 5: Prévenchères (Lozère)

Caroline Philippe et Margaux Bédé avec Guillaume Descours