RMC

Présidentielle 2022 : le débat Macron-Le Pen, à quelle heure et sur quelle chaine

Le débat télévisé d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle 2022 a lieu ce mercredi soir (21h). Comme en 2017, il oppose Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Le face-à-face tant attendu. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent ce mercredi soir pour le débat télévisé de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle 2022. Une tradition entre les deux finalistes du second tour, depuis le premier duel entre Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand en 1974.

Ce débat débutera à 21h et sera diffusé sur TF1 et France 2, qui le produisent, mais aussi sur les chaines d’infos BFMTV, CNews, LCI et France Info. Il sera également à suivre sur le site et l’appli RMC. Les journalistes Léa Salamé et Gilles Bouleau seront à la présentation.

Marine Le Pen en grande difficulté en 2017

Pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, c’est un match retour après leur premier affrontement dans ce cadre du débat télévisé de l’entre-deux-tours, le 3 mai 2017. Il avait été regardé par 16 millions de téléspectateurs, la plus faible audience pour cet évènement. L’ancien ministre de l’Economie sous François Hollande avait alors clairement pris l’ascendant sur la candidate du Front national, devenu par la suite Rassemblement national, qui était apparue hésitante, cherchant dans ses fiches.

Une scène assez déroutante, avec une gestuelle et des mots surprenants ("Ils sont là, dans les campagnes, dans les villes, sur les réseaux sociaux"), illustrera rapidement les difficultés de Marine Le Pen dans ce débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle 2017. Au soir du second tour, Emmanuel Macron l’avait emporté avec 66,1% des votes.

Le huitième débat télévisuel d’entre-deux-tours

Ce débat de 2022 entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen est le huitième dans l’histoire de la Ve république. Seule l’élection présidentielle de 2002 n’a pas eu son débat télévisé d’entre-deux-tours, Jacques Chirac ayant refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen. A chaque fois ou presque, des petites phrases ont marqué les mémoires.

En 1974, Valéry Giscard d’Estaing avait lancé à François Mitterrand : "Vous n’avez pas le monopole du cœur". En 1981, le futur président socialiste avait répliqué, face au sortant, avec les formules "vous êtes devenu l’homme du passif" et "vous n’êtes pas le président de la République ici, simplement mon contradicteur". Sept ans plus tard, François Mitterrand avait répondu à Jacques Chirac en le nommant "Monsieur le Premier ministre", alors que le candidat de droite voulait l’imiter en affirmant qu’ils n’étaient que "deux candidats à égalité".

Plus calme en 1995 entre Jacques Chirac et Lionel Jospin, absent en 2002, le débat télévisé d’entre-deux-tours rebondit en 2007 avec la "colère" de Ségolène Royal, critiquée par Nicolas Sarkozy, puis en 2012 avec l’anaphore de François Hollande "Moi, président de la République" face au même Nicolas Sarkozy, qui sera battu dans les urnes. Que retiendra-t-on du débat de 2022 ? Le suspense prendra fin ce mercredi soir.

Laurent Picat Journaliste RMC Sport