RMC

Primaire à droite: un nouveau comité stratégique au programme des Républicains

INDISCRETION RMC - "Le Journal du Off",  tous les matins 5h36 sur RMC: infos, coulisses, indiscrétions avec le service politique, pour tout savoir, tout comprendre à quelques mois de la présidentielle.

Avec ou sans primaire, Valérie Pécresse sera candidate à la présidentielle.
La primaire à droite.... Episode 2367. On ne s’en lasse pas de ce feuilleton. C’est maintenant la présidente de la Région Ile-de-France qui se prépare à enterrer l'idée d'un scrutin interne. Idée qu'elle défendait pourtant bec et ongles jusque là. En visite dans le pays Basque, elle a rappelé qu'elle était non pas candidate à une primaire mais bien à la présidentielle.

Il faut dire qu'à droite plus personne ne semble vouloir en entendre parler. Après Rachida Dati, Jean-François Copé. Le maire de Meaux veut que ce soit les sondages qui départagent les candidats: "On a un problème et la primaire n'est pas la solution, confie l'ancien ministre. C'est un naufrage, on est dans un bateau ivre qui coule tous les jours un peu plus." 

Information RMC
C’est une Info RMC: les cadres des Républicains se réunissent à nouveau en comité stratégique mardi prochain. Et pour parler... de la primaire!

L'un des participants prévient: "Je vais leur dire ce que j’en pense.. Soit on arrête cette pantomime ou alors qu’ils l’organisent et qu’ils s’en occupent de cette primaire." Ambiance!

Chez les socialistes, Anne Hidalgo n’est pas la seule à être intéressée par la présidentielle.

Parmi les noms qui s'en vont et qui reviennent ces derniers mois, il y a Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l'Intérieur et Premier ministre de François Hollande. Selon un député socialiste, ce serait même le meilleur candidat pour représenter les Socialistes en 2022. Et il est disponible croit savoir ce parlementaire. Mais Bernard Cazeneuve ne dira rien avant octobre, "il ira si la maire de Paris ne décolle pas dans les sondages".

Et puis, lui, ira quoi qu'il arrive... et sans passer par une primaire. L'ancien ministre Arnaud Montebourg - qui n'est plus socialiste - déclarera sa candidature chez lui, dans la Nièvre, ce samedi. 

Les ministres ont des devoirs de rentrée à rendre: c’est le off du jour

Les copies seront ramassées mercredi prochain lors d'un séminaire gouvernemental. Même sujet pour tout le monde: que faire des 100 derniers jours qui nous séparent de la campagne présidentielle? Selon un conseiller, le Président a demandé à tous ses ministres de réfléchir à trois idées de politiques publiques qui pourraient être mises en place d’ici la fin de l’année.

Mais aussi trois idées de réformes déjà mises en œuvre mais qu'on pourrait améliorer. Objectif: valoriser le bilan d’Emmanuel Macron dans les quelques mois qui nous séparent de la Présidentielle. "Mais il ne s'agit pas de construire un programme, nous confie ce conseiller. Une équipe uniquement dédiée à 2022 s’en chargera".

Vous remarquerez que tout le monde parle comme si Emmanuel Macron était déjà candidat.

Marseille, "The place to be"

On a presque envie de délocaliser la rédaction pour être au plus proche de l’actualité. Car la plupart des candidats déclarés à la Présidentielle seront dans la cité phocéenne. Alors il y a bien sûr Emmanuel Macron, toujours pas officiellement candidat rappelons-le, qui achève demain sa visite de 3 jours avec le congrès mondial de la Nature. Auquel il devrait croiser Valérie Pécresse et Eric Piolle candidat à la primaire des Ecolos. 

Xavier Bertrand et Michel Barnier, candidats à droite, interviennent chacun leur tour au forum des entrepreneurs. Et même le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon sera dans les parages. Marseille, c’est sa circonscription. Et non, ils ne dineront pas tous ensemble vendredi soir...

Pierrick Bonno