RMC

Zemmour candidat à la présidentielle: des militants à la recherche des 500 signatures

INDISCRETION RMC - "Le Journal du Off",  tous les matins 5h36 sur RMC: infos, coulisses, indiscrétions avec le service politique, pour tout savoir, tout comprendre à quelques mois de la présidentielle.

On commence avec ce grand plan pour Marseille, sur la table du gouvernement... C'est une information RMC. Emmanuel Macron devrait lui-même se charger de faire des annonces spécifiques à Marseille, dès le début du mois de septembre... Des réunions entre la mairie de Marseille et l'Elysée ont lieu en secret toutes les semaines, depuis plusieurs mois...

Les annonces concerneront les écoles, les transports, la rénovation urbaine mais aussi les moyens de la police et de la justice pour lutter contre les trafics. "Je ne vais pas regarder les morts passer" s'inquiète le maire Benoit Payan, après les quatre fusillades dans la ville, la semaine dernière.

>> A LIRE AUSSI - INFORMATION RMC - Règlements de comptes sanglants sur fond de trafic de drogue: l'Elysée prépare en secret un "grand plan" pour Marseille

Lui aussi prépare un plan: Éric Zemmour. Mais plutôt son plan de bataille pour la présidentielle, c'est "le OFF du jour"...

Éric Zemmour n'est pas officiellement candidat... mais ça se précise. A en croire certains de ses soutiens: depuis 15 jours, "plusieurs centaines de personnes dans toutes les régions de France" s'activent pour collecter les parrainages d'élus. Objectif: atteindre les 500 signatures nécessaires, pour se présenter à l'élection présidentielle...

Éric Zemmour prépare également son retour en librairie, avec un livre à paraître mi-septembre, dont le titre pourrait être "La France n'a pas dit son dernier mot".

Enfin, l'éditorialiste pourrait vite plonger dans l'arène politique : il est invité vendredi aux universités d'été d'"Objectif France", le parti (classé à droite) de l'entrepreneur Rafik Smati. Autre invitation: celle de Julien Aubert, le député Les Républicains du Vaucluse, à la tête du mouvement "Oser la France". Mais cette rentrée pourrait être perturbée par un rendez-vous avec la justice: le 8 septembre, Éric Zemmour sera jugé au tribunal correctionnel pour "provocation à la discrimination" et "injures raciales" après avoir comparé les migrants mineurs isolés à des assassins et à des violeurs.

Les "Off" en bref

D'abord, "le rendez-vous à suivre". Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy: la présidente de la région Ile-de-France et l'ancien président de la République ont prévu de se voir à la rentrée. Des retrouvailles quelques mois, après les propos prêtés à Nicolas Sarkozy sur son ancienne ministre: "Elle a pris le melon Valérie, elle ne passe plus sous l'arc de Triomphe". D'ici là, celle qui se rêve première femme présidente de la République fait sa rentrée politique samedi, à Brive, en Corrèze.

"Le chiffre du jour": 15.000. C'est le nombre de votants inscrits ce matin pour la primaire des écologistes. Certains cadres écolos espèrent en convaincre 70.000, avant le 12 septembre, date de fin des inscriptions. Pour voter, il faut avoir plus de 16 ans et payer 2 euros. Le 1er tour a lieu du jeudi 16 au dimanche 19 septembre, avec cinq candidats en lice.

Paul Barcelonne