RMC

Délestages d'électricité: le Sud de la France sera-t-il épargné s'il fait froid dans le Nord?

Si de nombreux Français habitant dans des zones sensibles pourraient être épargnés par les délestages, toutes les régions risquent de subir des coupures d'électricité, le réseau étant interconnecté.

Alors que les températures baissent et l'hiver semble s'installer dans la durée, le gouvernement peine à rassurer les Français qui craignent des coupures d'électricité. Des Français qui pourraient être différemment concernés: 40% des Français ne risquent pas de subir de délestage, étant reliés à des lignes électriques qui alimentent des zones ou établissements jugés sensibles.

Mais est-ce que toutes les régions pourront être touchées, même celles où il fait moins froid? Comment seront choisis les territoires qui seront les premiers coupés du réseau?

Le système électrique français interconnecté

En fait, il n'y aura pas de choix à faire. Toutes les régions seront concernées en cas de délestage car le système électrique français est interconnecté, comme une gigantesque toile d'araignée, c'est à dire que l'électricité produite peut être distribuée sur tout le territoire en fonction des besoins.

Et puisque l'électricité se stocke mal, la quantité produite doit refléter en temps réel la quantité consommée. Ainsi, quand tout le monde allume son chauffage, si la production est trop faible, RTE peut demander de couper une multitude de lignes pour soulager le réseau un peu partout sur le territoire et éviter de trop grosses chutes de tension à un endroit précis, ce qui déséquilibrerait le réseau.

Si vous êtes dans le Sud et qu'il fait beau, vous serez quand même concernés

Ce qui veut dire que vous serez touchés même si vous êtes à Marseille et qu'il fait 15°C. Ce qui veut dire aussi que ça ne sert à rien d'essayer de trafiquer votre Linky pour éviter la pénombre puisque le courant sera coupé par Enedis en amont, au niveau des postes sources qui permettent de distribuer l'électricité à tout un quartier.

Mais pas de panique à en croire Emmanuel Macron. Le président de la République a fustigé lundi "les scénarios de la peur" dénonçant les autorités et entreprises publiques qui commencent "à faire peur aux gens avec des scénarios absurdes".

Pour le Président, la France a les moyens de tenir cet hiver si chacun fait son travail. Opérateurs, membres du gouvernement mais aussi tous les Français, quel que soit leur lieu de résidence. Et le message semble être passé. Selon RTE, la consommation d'électricité a déjà baissé de 8,3% sur une semaine et de 6,6% sur les 4 dernières semaines.

Victor Joanin (avec G.D.)