RMC
INFO RMC

Risque de coupures d'électricité: les ventes de réchauds et de lampes torches s'envolent

INFO RMC. Alors que de potentielles coupures d'électricité pourraient avoir lieu cet hiver en cas de fortes tensions, les Français se ruent sur certains équipements de camping dans les magasins spécialisés. D'après les informations de RMC, les ventes de réchauds et de lampes rechargeables ou à pile ont été multipliées par 10 sur les dix derniers jours par rapport à la même période en 2021 dans les magasins Au vieux campeur.

Il ne fait pas chaud, les campings ne sont pas remplis, et ce n'est pas vraiment la période pour faire des randonnées. Pourtant, dans les magasins spécialisés, les rayons sont presque vides.

D'après les informations de RMC, dans les magasins Au vieux campeur, les ventes de réchauds et de lampes rechargeables ou à pile ont été multipliées par 10 sur les dix derniers jours, comparé à la même période en 2021.

En cause: l'inquiétude autour de l'électricité et les possibles coupures de courant en cas de fortes tensions. Cette explosion des ventes "c'est clairement parce qu'on leur a dit qu'ils risquent de manquer d'électricité", explique le directeur général de l'enseigne Au Vieux campeur.

Des Français qui veulent anticiper

Les chiffres des ventes ont été multipliés par 4 pour les batteries rechargeables et les panneaux solaires, et par 3 pour les cartouches de gaz et d'essence, pour réchaud.

"Je préfère essayer d'anticiper, bon c'est sûrement plus psychologique qu'autre chose mais je me dis 'sait-on jamais', je ne veux pas être un papa indigne. Si c'était quelque chose qui ne durait pas, on pourrait manger froid, mais c'est quand même plus sympa si on peut faire un plat chaud", affirme Sylvain, brûleur et petite bombonne de gaz sous le bras en sortant de Decathlon.

Il y a ceux qui ont peur de ne pas pouvoir manger chaud et d'autres qui craignent de se retrouver dans le noir. "Je préfère être prévoyante quand même, je ne suis pas très bougie, ça me fait un petit peu peur, donc je préfère ce genre de lampe", explique Myriam, qui cherche de son côté une lampe autonome.

Des ventes similaires aux mois de mai ou juin

Le directeur général de l'enseigne Au vieux campeur souligne aussi qu'il a reçu "des tonnes d'emails de gens qui voulaient des générateurs de secours". Le problème, c'est que ces boutiques n'en vendent pas. Cela ne leur empêche pas de faire de très bons chiffres, dans une période inattendue.

"On se fait énormément dévaliser sur les réchauds, éclairages, tous les modes autonomes pour soit s'éclairer à la maison, soit se faire à manger. Là on fait des ventes qui correspondent à ce qu'on va faire sur des mois de mai ou juin, pas sur des mois de décembre", déclare Cyril, responsable de la boutique de Marseille, qui fait partie des 11 présentes dans le pays.

"Le réchaud n'est pas un cadeau de Noël à la base", conclut-il.

Mardi après-midi, le président de la République a tenu à rassurer les Français et a critiqué le "scénario de la peur". Il a ajouté: "Nous sommes un grand pays, nous avons un grand modèle énergétique, nous allons tenir cet hiver malgré la guerre."

AB avec Lionel Dian, Caroline Philippe et Victor Joanin