RMC

Covid: le gouvernement ouvre la quatrième dose de vaccin à tous les Français

Tous les Français sont désormais éligibles à une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, alors que la neuvième vague de l'épidémie touche le pays. Mais alors que les restrictions sanitaires ont toutes disparu, on s'interroge sur le plateau des "Grandes Gueules" sur la nécessité de se faire injecter une nouvelle dose de vaccin.

C'est officiel, tous les Français sont désormais éligibles à une quatrième dose de Covid-19, alors que la neuvième vague de l'épidémie touche la France. Le ministère de la Santé a adressé un message mardi aux professionnels de santé assurant que "tous les Français qui le souhaitent peuvent se faire vacciner en rappel contre le Covid-19", alors que 60,2% des Français ont déjà été vaccinés avec une dose de rappel.

Cette nouvelle va-t-elle provoquer la ruée sur les centres de vaccination comme en 2021? Pas si sûr. Ce mercredi, sur le plateau des "Grandes Gueules", le cheminot Bruno Poncet l'assure, il n'ira pas. "J'ai déjà trois doses, c'est pas mal. Un vaccin où il faut en faire une tous les six mois, stop!", assure-t-il sur RMC et RMC Story. Et il estime que cette protection lui suffit: "J'ai fait trois doses, je suis tombé malade deux mois après, bon ça a duré deux jours. Le principe de précaution, c'est bon", ajoute le syndicaliste.

"'J'ai eu le Covid-19, j'ai fait deux doses, j'ai encore eu le Covid-19", déplore de son côté Alain Marshall qui assure que cette fois, il n'ira pas se faire injecter une nouvelle dose. "Le Covid-19 est là, je vis avec, si je dois le rattraper, je le rattrape", ajoute-t-il.

Les hospitalisations en hausse, les contaminations en baisse

Cette quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, les autorités sanitaires la recommandent surtout pour les plus vulnérables: les personnes de plus de 60 ans, les immunodéprimés, les résidents d'Ehpad, les personnes souffrant d'une ou plusieurs comorbidités, les femmes enceintes, les professionnels des secteurs sanitaires et les personnes vivant dans l'entourage ou en contact régulier avec des personnes vulnérables.

Le nombre de patients Covid-19 hospitalisés en France était en forte hausse. On recensait au 13 décembre, 23.217 personnes hospitalisées pour une infection, un chiffre en hausse de 13% sur une semaine selon Santé Publique France. Par ailleurs, on recensait 97.037 nouveaux cas positifs au Covid-19 ce même jour, un chiffre en baisse de 8% par rapport à la semaine précédente, une première depuis plus d'un mois.

G.D.