RMC

Covid: les seniors infectés ont plus de risques de développer la maladie d'Alzheimer

(illustration)

(illustration) - -

Les personnes de plus de 65 ans ont plus de chances de développer la maladie d'Alzheimer si elles ont été infectées par le Covid-19 a montré une étude américaine.

C'est une maladie très répandue et toujours impossible à soigner. Alzheimer touche plus d'un million de personnes en France et plus de 30 millions dans le monde. Environ 225.000 nouveaux cas en moyenne sont diagnostiqués par an en France, alors que ce mercredi marque la journée mondiale de cette maladie qui concerne 8% des Français de plus de 65 ans en 2020.

Selon une récente étude américaine, les personnes âgées infectées par le Covid présentent un risque plus élevé de développer la maladie d'Alzheimer. Si vous avez plus de 65 ans et que vous avez attrapé le Covid, le risque de déclarer Alzheimer dans l'année qui suit pourrait augmenter de 50 à 80%, par rapport à une personne qui ne l'a pas eu.

Les femmes plus vulnérables que les hommes

Plus les années passent et plus ce risque s'accroit, indique l'étude. Par exemple, les plus de 85 ans auraient presque deux fois plus de risque d'être diagnostiqué Alzheimer après le Covid.

Autre constat: les femmes seraient plus vulnérables que les hommes. Les scientifiques avaient déjà fait ces obervations, mais cette étude la conforte. Cette fois, les chercheurs américains ont analysé plus de 6 millions de dossiers médicaux.

Mais la question reste désormais de savoir si le Covid entrîine Alzheimer ou s'il accélère le développement des symptômes chez des personnes agées fragiles qui auraient par exemple pu déclarer la maladie quelques années plus tard.

Caroline Philippe (édité par J.A.)