RMC

Vive la France! Ce maire fait tout pour rendre son village rural attractif

RMC met en avant toute l'été des Français qui ont eu une idée pour mieux vivre. Exemple à Lormes, commune de la Nièvre, en plein Morvan. Le village n'a rien d'un trou perdu au milieu de la forêt et ce, grâce au maire qui met un point d'honneur à soutenir les projets de sa commune pour en faire un lieu attractif.

1.400 habitants perdus en plein Morvan, Lormes a pourtant tout d'une grande ville: des restaurants, un hôpital, un collège et surtout des commerces atypiques, à l'image de la recyclerie montée par Jérôme un ancien parisien. "C’est une boutique dans laquelle on va retrouver des objets récupérés et recyclés mais aussi des objets d’artistes locaux."

Une boutique mais aussi un restaurant dans un ancien atelier de réparation de vélo, un club de jazz et même un musée. Jérôme a décidé de quitter paris pour monter ce projet à la campagne, et il ne le regrette pas. "Je ne me sens pas du tout citadin, je n’arrive pas à m’adapter à la ville. Pour moi, le monde rural est beaucoup plus simple. Ici, il y a de l’espace mais les gens se connaissent très vite, il y a de la solidarité. Et Lormes est à 2h30 de Paris, on est loin d’être dans un trou perdu."

"On a attiré plusieurs médecins"

Mais pour attirer les citadins et faire naître leur projet de vie à la campagne il faut que le village soit attractif. Le maire, Fabien Bazin doit s'en assurer. "On a attiré plusieurs médecins, une dentiste. On a installé partout le très haut débit et pour tous, un accès minimum aux services publics".

En attendant qu'il y ait une vraie politique rurale, Fabien Bazin accompagne les nouveaux arrivants qui souhaitent investir à Lormes. Il passe d’ailleurs un appel: il recherche un boucher pour travailler avec les circuits court et les cantines de la communes, un boucher ambitieux qui n’ait pas peur de la ruralité. 

Romain Poisot (avec T.M.)