RMC

Il est bête, artificiel et anti-France!: Jean-Michel Aphatie se lâche sur Eric Zemmour dans les Grandes Gueules

Invité dans les "Grandes Gueules", le journaliste s'est violemment aux idées de celui qui pourrait se présenter à la présidentielle en 2022.

S’il devient officiellement candidat à la présidentielle en 2022, pas certain qu’Eric Zemmour obtienne le vote de Jean-Michel Aphatie. Invité ce mercredi dans les "Grandes Gueules", le journaliste ne s’est pas montré tendre avec celui qu’il a côtoyé à plusieurs reprises.

“Il m’a toujours pris de haut, je pense qu’il m’a toujours considéré comme plouc de province. Ensuite, il ne s’est jamais comporté dans les cénacles que j’ai fréquenté, comme un journaliste. Il a toujours été à égalité avec les hommes politiques en disant ce qu’il pensait être bien pour la France. 
Et ensuite Eric Zemmour, je l’ai détesté, même si je le respecte en tant qu’individu, mais sur le plan des idées, je le déteste parce qu’il s’est toujours positionné comme si mai 1968, c’était une catastrophe pour la France. Moi j’ai vécu au Pays basque avec le poids de l’Église, du patriarcat et du patronat, et je peux vous dire que Mai-68, ça a allégé la vie des gens”, estime-t-il.

Visiblement très remonté, Jean-Michel Aphatie est même allé encore plus loin en affirmant, qu’il l’avait toujours trouvé “artificiel, bête, et utilisant abusivement l’histoire et en la trafiquant”.

>> A LIRE AUSSI - Présidentielle: pour la première fois, un sondage donne Zemmour qualifié au second tour

“Zemmour, c’est l’anti-France. Quand il dit que la Cour européenne des droits de l’homme, c’est un problème, il est infidèle à l’histoire de la France, car c’est un lègue français”, dénonce-t-il.

La pensée anti-islam, ressort de la montée de Zemmour

Cependant, malgré ces propos virulents, il assure ne pas avoir d'obsession pour Eric Zemmour. “Je suis amusé par Eric Zemmour et par toutes les bêtises qu’il dit tous les jours, et je pourrais employer un terme plus trivial”, assure-t-il.

Mais alors comment expliquer cette poussée du polémiste dans les différents sondages d'opinions? Pour Jean-Michel Aphatie, c’est grâce à la volonté de dégagisme que ressent le peuple français actuellement.

“Je pense que le ressort de sa montée, c’est la pensée anti-islam et anti-musulman. Il libère les consciences racistes. Je ne sais pas s’il y a 15% de raciste en France mais je sais qu’il y a beaucoup de gens qui pensent qu’il y a trop d’Arabes en France. 
Moi, j’ai toujours été stupéfait de voir Eric Zemmour condamné pour incitation à la haine raciale et plus il était condamné, plus il avait d’émissions, de chroniques, plus on le défendait. Moi, j’ai vécu des choses dans des rédactions qui m’ont quand même laissé un peu saumâtre", assure-t-il.

Eric Zemmour, qui ne s'est pas déclaré candidat, serait pour la première fois qualifié au second tour de la présidentielle avec 17 à 18% des intentions de vote, derrière Emmanuel Macron (24 à 27%), selon un sondage Harris Interactive pour Challenges publié ce mercredi.

Guillaume Descours