RMC

Carburants: le litre de bioéthanol coûte 20 centimes de plus qu'il y a trois mois

Le prix moyen hebdomadaire du bioéthanol vaut aujourd'hui 20 centimes de plus qu'en septembre, d'après les derniers chiffres publiés par le ministère de la Transition énergétique. Cette augmentation fait suite à la hausse du prix de ses composants, notamment le maïs et le blé.

Le bioéthanol, aussi appelé superéthanol ou E85, est devenu un des carburants favoris des Français, notamment grâce à son prix, bien moins élevé que les autres.

"Le prix moyen hebdomadaire national du Superéthanol pour la semaine du 18 novembre 2022 est de 89,61 centimes le litre", indique le ministère de la Transition énergétique, dans ses derniers chiffres.

Ce sont 20 centimes de plus qu'au mois de septembre, il y a trois mois.

Rien à voir avec la diminution des primes gouvernementales, parce que le Superéthanol n'était pas concerné par ces ristournes.

Composé en majorité d'éthanol, un alcool agricole

Cette hausse vient surtout de l'augmentation du coût des matières premières. L'E85 est composé en majorité d’éthanol, un alcool agricole provenant de la culture de végétaux riches en sucre. En France, il est produit avec du maïs (50-55 %), du blé (35 %) et de la betterave (23 %). Le reste, seulement, est de l'essence.

Le processus commence par l’extraction du sucre à partir des matières premières. La deuxième étape correspond à la fermentation à travers l’ajout de levures. L’alcool qui est ensuite obtenu est distillé et déshydraté afin de créer de l’éthanol. Finalement, ce dernier est ajouté à de l’essence SP95. 

Les matières premières baissent

Le maïs et le blé ont, eux, subis une hausse de 10 à 20 % sur la période concernée. Logiquement, tout comme le prix du carburant et des matières premières, l'E85 a augmenté.

Bonne nouvelle, tout de même, depuis le début du mois de novembre, les matières premières utilisées pour le Superéthanol sont en train de baisser.

AB avec Emmanuel Lechypre