RMC

Soupe de foie gras et blanquette de veau: les idées abordables du chef Yves Camdeborde pour le 31

Avec l'inflation, difficile de trouver des idées de plats festifs à des prix abordables. Invité sur RMC, le chef Yves Camdeborde a proposé une soupe de foie gras et une blanquette de veau. De quoi faire plaisir aux convives, mais aussi au porte-monnaie de celui qui reçoit.

Le repas de Noël passé, il faut désormais penser au dîner du Nouvel An. Avec la hausse des prix, trouver des idées s'avère compliqué. Yves Camdeborde, chef cuisinier et patron de trois restaurants à Paris a fait quelques suggestions sur RMC, ce vendredi.

"Il y a toujours moyen de se faire plaisir avec la cuisine malgré la flambée des prix des produits dits 'de luxe' qui sont inaccessibles", défend-il.

Ce chef vient du Sud Ouest alors pour lui, le foie gras, c'est "le produit de fête par excellence". Pour autant, comme son prix a plus qu'explosé, entre la hausse des coûts de l'énergie et l'importance de la grippe aviaire, il l'a travaillé différemment cette année.

Une soupe de foie gras, plutôt que des tranches

"Il faut être un peu intelligent et savoir modifier ses recettes, de façon à laisser l'esprit du foie gras mais en y apportant autre chose avec pour que le prix de revient soit accessible", précise-t-il. Il propose donc, plutôt que de le faire mi-cuit en tranche, de faire une soupe de foie gras.

"On prend un litre de lait entier, qu'on lie légèrement avec un peu de maïzena et un assaisonnement de sel et de poivre: on met tout ça à grosse ébullition. Il faut ensuite prendre 180 g de foie gras, le mettre dedans et faire un bon mixage", affirme Yves Camdeborde. Cette crème ou soupe de foie gras peut être partagée entre quatre à cinq personnes.

Cette entrée devrait ravir tous les amoureux du foie gras et le porte-monnaie de celui qui reçoit.

Une blanquette de veau, en guise de plat

Pour la suite, Yves Camdeborde suggère une blanquette de veau au curry, en tout cas, c'est ce que lui proposera à ses convives.

"On sort du réveillon de Noël qui est très festif autour de la table, en famille, alors que le 31 c'est plus une bande de copains donc on va tous traîner à l'apéritif, on va discuter, batailler, on va refaire un peu cette année 2022", estime-t-il. La blanquette de veau a donc plusieurs avantages pour ce type de repas.

"Je trouve ça magnifique car déjà ça peut attendre, elle est tout le temps prête. On a aussi un souvenir de ce plat d'enfance, chaleureux et qui est facile à travailler et très abordable financièrement", souligne-t-il.

En effet, l'inflation et la hausse des coûts de l'énergie n'ont pas épargné les prix de la viande en France. "La viande est aussi un vrai sujet, un vrai problème par rapport à l'environnement et ce qui se passe dans l'industrie agro-alimentaire", note Yves Camdeborde, partisan d'une consommation de viande "avec modération".

"En en consommant qu'une ou deux fois par semaine on va pouvoir se permettre d'acheter une viande de bonne qualité, dans le respect de l'animal et de l'environnement", assure-t-il, estimant qu'il faut tout simplement manger "mieux et plus intelligeamment."

Pour finir sur une bonne note, ne reste plus qu'à sélectionner de bons fromages et à concocter un dessert, avec des produits de saison et locaux de préférence. Il y a, par exemple, les clémentines, les citrons ou encore les poires, qu'il est possible de trouver en production française.

À vos fourneaux!

Astrid Bergere