RMC

Jean-Luc Mélenchon se voit à Matignon après les législatives et lance un appel aux Français

Jean-Luc Mélenchon, qui est arrivé en 3e position avec 21,95 des voix au 1er tour de la présidentielle, a appelé à l'élire Premier ministre mardi sur BFMTV. Pour cela, il compte sur un très gros score aux législatives de juin.

A peine sa bataille pour la présidence terminée, Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise, lance celle des législatives. Cohabiter avec la ou le futur président, voilà le nouveau combat de Jean-Luc Mélenchon.

“Je demande aux Français de m’élire Premier ministre”, a-t-il lancé sur BFMTV mardi soir.

Pour ça, le troisième homme de la présidentielle se projette sur le scrutin de juin.

"Moi je ne veux pas que madame Le Pen prenne le pays et je ne veux pas que monsieur Macron garde le pouvoir. Je dois résoudre cette contradiction et je ne la résout que d’une manière, en me disant, il y a un troisième tour. Ça veut dire que ce sont les Français qui décident qui va être le chef du gouvernement”, détaille-t-il.

Rassembler la gauche, une nécessité

Un chef du gouvernement avec une majorité qui peut mener sa propre politique. Mais encore faut-il arriver en tête dans la moitié des circonscriptions, près de 290. Une mission compliquée. Au premier tour de la présidentielle, il était premier seulement dans une centaine d'entre elles. Alors cette fois-ci, il doit s'accorder avec les autres partis de gauche.

"Est-ce que le programme vous convient? Et s’il vous convient, bienvenue. Ça veut dire tout le monde. Déconstruisons là où il y a un désaccord, est-ce qu’il y a vraiment un désaccord ou bien c’était du pipeau électoral? Si bien que je le dis si on veut on peut. Et cette fois-ci ce n’est pas un trou de souris. Il y a une porte qui est là. Vous la prenez ou vous choisissez l’autre”, a indiqué celui qui est arrivé troisième au premier tour de la présidentielle sur BFMTV.

Et des négociations vont rapidement débuter, avec les écologistes, et les communistes notamment. Avec pour objectif que les candidats soient tous sous la même bannière.

Cyprien Pézeril avec Guillaume Descours