RMC

Législatives: Manuel Valls cherche désespérément une circonscription

L'ancien Premier ministre est à la recherche d'une circonscription et d'une investiture de La République en Marche. Manuel Valls espère faire son retour à l'Assemblée nationale, qu'il avait quitté en 2018 pour briguer la mairie de Barcelone.

Ex-Premier ministre, ex-conseiller municipal de Barcelone, ex-maire d'Evry, ex-député PS devenu député La République en marche après sa déroute à la primaire de 2017, Manuel Valls cherche désespérément un nouveau siège à l'Assemblée nationale.

L'ancien ministre de l'Intérieur est déjà en campagne et fait des pieds et des mains pour retrouver un siège à l'Assemblée nationale. Il rêve de la circonscription des Français d'Espagne et du Portugal: "Il en parle à la Terre entière et même au Président !", s'amuse un proche d'Emmanuel Macron.

Une candidature compliquée déjà en 2017

Après avoir échoué à la primaire du PS pour l'élection présidentielle et avoir refusé de soutenir le vainqueur Benoît Hamon, Manuel Valls avait tenté d'obtenir l'investiture La République en Marche pour les élections législatives de 2017. Un souhait qui avait divisé la future majorité, qui ne lui avait finalement opposé aucun candidat lui permettant de l'emporter de quelques voix dans sa circonscription de l'Essonne.

Un an après, Manuel Valls, député de la majorité le moins présent aux votes de l'Assemblée, avait quitté son poste pour briguer la mairie de Barcelone. Après la défaite de sa liste, arrivée en quatrième position, Manuel Valls avait tout de même obtenu un poste de conseiller municipal au sein de la mairie catalane en juin 2019. Avant de démissionner le 31 août 2021.

G.D. avec Jérémy Trottin et Paul Barcelonne