RMC

Présidentielle 2022: Mélenchon veut désormais débattre avec Macron

LE JOURNAL DU OFF - Retrouvez tous les jours dans RMC Bonjour toutes les infos du service politique pour connaître les coulisses de la présidentielle.

En tout cas, il y en a un qui a visiblement pris goût au débat. Après sa confrontation avec Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon veut croiser le fer avec Emmanuel Macron. 

C’est une information RMC. Le tribun va prendre la plume pour proposer un débat au chef de l’Etat sur les questions internationales. 

L’invitation sera adressée à l’Elysée dans les prochains jours. En privé, un lieutenant insoumis nous explique l'objectif: "On veut enfin faire descendre le Président dans l'arène".

Les intentions de vote pour Jean-Luc Mélenchon s'établissent aujourd'hui entre 7 et 8%, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro et LCI publié lundi.

Le 19 janvier

Reste que ELmmanuel Macron n'est pas encore candidat... mais les stratèges de la Macronie affinent leur stratégie. Celui qu'on surnomme le "maître des horloges" veut ainsi choisir le bon timing pour entrer dans la campagne. Et certains de ses proches veulent se servir de l'Europe comme d'un tremplin. Vous le savez, début 2022, la France prendra les rênes de l'Union européenne. Et il y a une date qui est marquée en rouge dans l'agenda du Président : le 19 janvier.

Ce jour-là, Emmanuel Macron doit prononcer un grand discours à Strasbourg puis débattre avec les députés européens. "Les parlementaires vont le bousculer. Ce sera en réalité le premier débat" résume un stratège du Palais qui milite pour une candidature du Président dans la foulée.

Une candidature en janvier qui aurait un autre objectif: se donner le temps de reconquérir les Français. Car en 5 ans, l'image d'Emmanuel Macron s'est abîmée. Sentiment d'un président arrogant, hors-sol, déconnecté. Un ministre, proche de Macron, résume la situation. "C'est comme en 2017, mais à l'envers. Il y a 5 ans, les Français disaient 'Il est jeune, il est sympa, mais est-ce qu'il peut être Président?". Aujourd'hui, c'est plutôt "Ok, il est Président, mais est-ce qu'il est proche de nous?'"

RMC vous dévoile également ici quelques chapitres du livre redouté par l'Elysée, "Le Traître et le Néant”.

Ouvrage signé des journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme: une chronique au vitriol du quinquennat Macron de 625 pages et 21 chapitres. Et à chaque fois, un personnage en filigrane. 

Il y a Manuel Valls: le "rival". Christophe Castaner: la "groupie". Marlène Schiappa est taxée d'"opportuniste". Le chapitre 9 est intitulé "L’assassinat". Il y est alors question de François Hollande affublé d’un nom d’oiseau: "Le pigeon". Aïe. 

Le service politique de RMC