RMC

Réforme des retraites: le gouvernement va-t-il passer en force?

La Première ministre Elisabeth Borne s'exprime devant la presse le 6 septembre 2022 lors de l'inauguration d'un commissariat à Paris

La Première ministre Elisabeth Borne s'exprime devant la presse le 6 septembre 2022 lors de l'inauguration d'un commissariat à Paris - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Le gouvernement Elisabeth Borne, invitée de RMC ce lundi matin, ne sait pas encore exactement sur quel pied danser concernant la réforme des retraites. Emmanuel Macron pencherait pour un passage en force, qui ne convainc ni l'opposition ni son propre camp.

Parmi les dossiers chauds de la rentrée pour le gouvernement, la réforme des retraites ,qui est dans tous les esprits. Le président de la République, Emmanuel Macron, a évoqué la possibilité de faire passer cette réforme par un simple amendement contenu dans le vote du Projet de loi de finances de la sécurité sociale qui est présenté ce lundi en Conseil des ministres.

L'exécutif pourrait en effet profiter de ce véhicule législatif pour faire passer sa réforme des retraites, qui a comme nouvelle accroche "travailler plus pour vivre mieux", selon les mots de Gabriel Attal, ministre chargé des Comptes publics, dimanche dans le JDD.

Accélérer ou prendre le temps?

L'exécutif n'a en tout cas toujours pas tranché sur la marche à suivre. Emmanuel Macron doit recevoir cette semaine les ministres concernés par la réforme et les chefs de la majorité, le Président veut remettre tout le monde en ordre de marche, alors que la méthode ne fait toujours pas consensus.

Accélérer ou prendre le temps de concerter? La piste d'un amendement au budget de la sécurité sociale, qui sera débattu dès le mois prochain au Parlement, est toujours sur la table, malgré le rejet des oppositions et d'une partie de son camp dont la présidente de l'assemblée Yaël Braun-Pivet et François Bayrou.

Voilà pourquoi le recours du 49.3 ne semble plus faire de doute au gouvernement, avec le risque d'un embrasement politique et social, quelques jours avant la journée de grève de jeudi, à l'appel de la CGT. Cette mobilisation a pour objectif de réclamer une augmentation des salaires, pas de parler de l'âge de départ à la retraite. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, s'attend à une forte mobilisation, même si les autres grandes confédérations syndicales ne seront pas de la partie.

>>> Invitée exceptionnelle, Elisabeth Borne évoquera le sujet à partir de 8h15 ce lundi en direct sur RMC-BFMTV

Victor Joanin (édité par J.A.)