RMC
en direct

EN DIRECT - Canicule: les 30°C déjà dépassés dans le sud-ouest de la France

La canicule s'étend ce vendredi sur la France, avec des records attendus. Douze départements sont en vigilance rouge. En début d'après-midi, les températures approchent la barre des 40°C dans l'Aude, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et le Gard.

Le Pays basque chauffe

Dans les Pyrénées-Atlantiques, le mecrure chauffe avec des pointes déjà au-dessus des 37°C à Ciboure, Hendaye ou Soumoulou. Idem, un peu plus haut à Biscarosse (Landes) et à Cazaux (Gironde).

La barre des 34°C passée

Les températures continuent de monter petit à petit. A Laudun-l'Ardoise, dans le Gard, à 10h40, la temporéature vient de passer le cap des 34,1 °C.

Dans la Drôme, à Tulette, le thermomètre affiche 34,2°C.

Alerte info

Le Tarn, le Tarn & Garonne et la Haute-Garonne passent en vigilance orange

Météo France annonce une nouvelle carte de vigilance canicule où le Tarn, le Tarn & Garonne et la Haute-Garonne passent de vigilance rouge à orange. L'Aude n'est plus concernée par le bulletin de vigilance.

Les 32°C déjà atteints

A Pouzauges, en Vendée, les 32°C ont déjà été atteints à 9h20 du matin. Ce n'est que le début de la montée progressive des températures dans cette journée.

Des pointes à 42°C localement

Cette journée marquée par "l'amplification de la vague de chaleur", encore plus chaude, pourrait voire des pointes à 42°C localement annonce Météo-France.

Plusieurs records absolus de température sont tombés hier

Selon le site infoclimat.fr, plusieurs records absolus de chaleur sont tombés hier, dans certaines stations météo du sud de la France.

A Laroque dans l'Hérault, les 41,8°C enregistrés sont du jamais vu. Jusqu'ici, c'est la journée du 1er août 2020 qui détenait le record avec 40,2°C.

A Pissos dans les Landes, le record de 1991 (41,5°C) a été effacé : 41,7°C.

Enfin à Revel (31), les 40,2°C de ce vendredi ont effacé des tablettes les 40°C du 29 juin 1950.

Alerte info

Circulation différenciée et vitesse réduite sur la route à Paris et à Lyon

C'est en vigueur dès ce samedi et jusqu'à la fin de l'épisode de canicule. La préfecture de police de Paris a annoncé vendredi soir imposer la circulation différenciée et l'abaissement des vitesses maximales sur les routes.

"Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0,1 et 2 sont autorisés à circuler" dans le périmètre de l'A86, est annoncé dans le communiqué du préfet. La vitesse est également limitée à 110 km/h sur l’autoroute, à 90 km/h sur les routes habituellement à 110 km/h et à 70 km/h sur les nationales et départementales à 90 ou 80 km/h.

Aux mêmes causes, les mêmes conséquences à Lyon, Caluire et Villeurbanne. La cirulation est autorisée uniquement pour les Crit'Air 0,1,2 et 3 sur ces trois villes et la vitesse réduite de 20km/h sur tous les axes dont la vitesse est supérieure ou égale à 80 km/h dans tout le département du Rhône et le Grand Lyon.

Plus d'informations ici.

Une nuit très chaude : déjà plus de 30°C dans le Tarn

Il a fait chaud cette nuit. Météo-France note des températures élevées avec 24,4°C à Blagnac, près de Toulouse, 27°C sur les collines vendéennes ou encore 26,3°C sur la Tour Eiffel à 5 heures du matin.

A Belle-Île-en-Mer; le record absolu de température minimale devrait être battu avec 24,5°C cette nuit. Le précédent record était de 23,2°C en 1976. Signe d'un pic de chaleur anormalement haut.

A Dourgne, dans le Tarn, la station météo a déjà noté une pointe à plus de 31°C (31,2°C) à 5h30 du matinselon le site infoclimat.fr. En une heure et demi de temps, le thermomètre a grimpé de 11,6°C.

La vigilance canicule prolongée

Météo-France annonce dans un nouveau bulletin le maintien de sa vigilance canicule sur les 70 départements concernés avec toujours 14 départements en vigilance rouge (Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne), et 56 départements en vigilance orange.

Le prochain bulletin est prévu à 16 h, la fin de cet épisode caniculaire pas avant dimanche soir 21 h.

Alerte info

Des records mensuels de températures tombent dans au moins 11 communes

Météo-France annonce que partout en France des records de températures pour le mois de juin sont tombés.

Le thermomètre s'est affolé à 37,3°C à Millau (Aveyron), à 40,4°C à Carcassonne (Aude). A Narbonne, Les Martys (Aude), Cognac, Saintes (Charente-Maritime), Bergerac (Dordogne) et Montaut (Ariège), les records ont aussi été atteints.

En Bretagne, jamais il n'avait fait aussi chaud au mois de juin, à Dinard (Ille-et-Vilaine), où le mercure est monté à 35,5°C. Pareil à Saint-Brieuc et à Quintenic (Côtes-d'Armor).

3.000 personnes évacuées du parc du Puy du Fou espagnol en raison d'un incendie

Plus de 3.000 personnes ont été évacuées vendredi du parc d'attraction du Puy du Fou Espagne, dans la région de Castille-la-Manche (centre), en raison d'un violent incendie à proximité du site, a annoncé le parc.

"Compte tenu de l'incendie qui s'est déclaré sur un terrain jouxtant le Puy du Fou, la direction du parc a décidé d'évacuer le site", a indiqué dans un communiqué la direction, précisant que "2.500 visiteurs" et "700 employés" avaient dû quitter le parc.

Pointe à 41,7 °C dans l'Hérault aujourd'hui

L'Hérault a connu une pointe à 41,7°C ce vendredi, dans la commune de Laroque. L'Aude a aussi dépassé les 41°C avec un thémormètre à 41,2 °C à Saint-Nazaire-d'Aude selon infoclimat.fr

Des pointes à 42°C localement en Aquitaine demain, des records de chaleurs pourraient tomber

Selon le bulletin de Météo France, les températures vont rester chaudes sur les prochaines heures. Ce vendredi après-midi, sur les départements en vigilance orange et rouge, les températures maximales sont comprises entre 37 et 40°C sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes, la Vendée et l'ensemble de l'Occitanie. Malgré tout, des pointes à 41°C ont déjà été remarquées.

La nuit prochaine sera la plus chaude de l'épisode pour la plupart du pays avec des températures minimales sur les départements en vigilance orange et rouge entre 21°C et 26°C, soit des valeurs très élevées pour la saison.

Samedi après-midi, la chaleur s'accentuera encore sur le sud-ouest du pays du Pays Basque à la Vendée. Des records absolus pourraient alors tomber. Il fera jusqu'à 38 à 41°C sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre Val de Loire, l'ouest de la Bourgogne et l'Ile de France. Des pointes à 42° sont possibles localement vers le sud de l'Aquitaine. On atteindra les 35 à 39° sur le Grand Est, la région lyonnaise, l'Auvergne, la vallée du Rhône et une bonne partie de l'Occitanie.

Il faudra attendre dimanche pour voir quelques nuages voires orages et une baisse des températures. Mais il continuera à faire très chaud sur l'est du pays.

Alerte info

14 départements en vigilance rouge, 56 départements en vigilance orange

La quasi totalité du pays, à l'exception de la région PACA et de la Corse est désormais en vigilance canicule (jaune, orange ou rouge). La vigilance orange est étendue sur 56 départements dont l'Île-de-France et la totalité de l'est du pays et deux départements supplémentaires passent en vigilance rouge.

Sont en vigilance rouge : Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne.

Sont placés en vigilance orange : Allier (03), Ardennes (08), Aube (10), Côte-d'Or (21), Doubs (25), Eure-et-Loir (28), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Loiret (45), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nièvre (58), Orne (61), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Vosges (88), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

Restent en vigilance orange : Ardèche (07), Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Cantal (15), Cher (18), Corrèze (19), Creuse (23), Dordogne (24), Drôme (26), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Loir-et-Cher (41), Haute-Loire (43), Loire-Atlantique (44), Lot (46), Maine-et-Loire (49), Mayenne (53), Morbihan (56), Puy-de-Dôme (63), Sarthe (72), Deux-Sèvres (79) et Haute-Vienne (87).

Plus d'informations ici.

L'ONF annule les événements prévus dans les forêts d'Île-de-France

Compte tenu de la vague de chaleur qui touche la France, l'Office National des Forêts a décidé de la fermeture de routes forestières et de l'annulation d'événements prévus dans les forêt d'Île-de-France et d'autres départements samedi, selon un communiqué.

Les forêts domaniales d'Île-de-France, de l'Eure, de l'Orne, de l'Oise, de l'Aisne et certaines des forêts de Seine-Maritime et de Somme sont concernées par cette série de mesures, a précisé le gestionnaire des forêts publiques.

L'ONF a placé l'Ile-de-France en risque élevé de feux de forêts vendredi, et maximal pour la journée de samedi parce que "les températures élevées, associées au manque d'eau, font craindre des départs de feu en forêt".

"Le risque de feu n'épargne aucune forêt", souligne l'ONF qui appelle "à la plus grande vigilance".

En plus des événements annulés, "les routes forestières ouvertes à la circulation automobile seront interdites. Rubalise et panneaux seront mis en place autant que possible pour prévenir les usagers", a indiqué l'ONF. Les travaux forestiers seront également mis à l'arrêt samedi.

Au tour de la barre des 41°C dépassée

A Laroque (Hérault), la barre des 41°C vient d'être passée avec 41,2°C. C'est une première depuis le début de cet épisode caniculaire.

Alerte info

La barre des 40°C dépassée dans l'Hérault

La barre des 40°C a été dépassée dans le département de l'Hérault dans la ville de Prades-le-Lez avec une tempérture de 40,1°C selon le site infoclimat.fr.

La température chauffe d'ailleurs dans des départements comme l'Hérault et les Pyrénées-Orientales qui ne sont pas en vigilance rouge ni même orange par Météo France.

Avec la chaleur, la pollution à l'ozone s'aggrave

Effet secondaire classique des épisodes de chaleur, la concentration d'ozone dans l'air est en nette augmentation sur une grande partie de la France, selon le bulletin officiel Prev'Air publié vendredi, qui prévoit une poursuite de cette pollution ces prochains jours.

"Sous l'effet de la vague de chaleur que connaît actuellement la métropole, les concentrations d'ozone sont en nette augmentation depuis deux jours. Ces concentrations devraient rester élevées encore aujourd'hui (vendredi) et dans les jours à venir", indique la plate-forme Prev'Air, gérée par l'Ineris.

Des dépassements du seuil d'information et de recommandation pour l'ozone (180 µg/m3 en moyenne horaire) sont prévus en Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Normandie et Occitanie. Ces seuils pourraient également être dépassés dans le Grand Est, le Centre-Val-de-Loire, les Pays-de-la-Loire, la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.

"Après des concentrations maximales prévues pour ce samedi 18 juin, la situation devrait évoluer positivement à partir du dimanche 19 juin, même si des dépassements locaux ne seront pas à exclure en Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur ou Auvergne-Rhône-Alpes", précise le bulletin.

En raison de cette pollution, certaines régions ont déjà pris des mesures. Ainsi par exemple les automobilistes sont appelés à réduire leur vitesse de 10km/h vendredi en Ile-de-France et de 20km/h dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Globalement, vendredi, l'indice ATMO de qualité de l'air était classé "mauvais" sur la plupart des grandes villes de France, de Paris à Marseille, en passant par Lille, Brest, Strasbourg, Bordeaux ou encore Nantes.

(AFP)

Les 39°C dépassés dans l'Hérault et l'Aude

Il fait 39,1°C dans l'Hérault, à Saint-Jean-de-Védas. Et 39,3°C à Sallèles-d'Aude (Aude).

Près de 39°C dans les Pyrénées-Orientales et le Gard

Le mercure continue de grimper dans les Pyrénées-Orientales. A Ste-Colombe-de-la-Commanderie, il fait 38,9°C selon Infoclimat, à 13h50. Dans le Gard, il fait 38,8°C à Valleraugue.

Deux départements qui ne sont ni en vigilance rouge, ni en vigilance orange, à l'heure actuelle.

Que faire pour bien s'hydrater pendant la canicule? Les conseils du docteur Jérôme Marty

"Il est difficile d'être productif sous 40 degrés. Il faut mettre des vêtements amples, il faut mettre des brumisateurs. Il faut s'hydrater de façon très régulière avec de l'eau. Il faut manger régulièrement des choses qui apportent de l'eau comme les fruits tels que la pastèque, le melon, des tomates. Il faut se dire que son corps, c'est un moteur en fait et celui-ci fait une dépense énergétique pour réguler la température. C'est ce qui explique l'épuisement sur une vague de chaleur qui est longue", détaille le médecin Jérôme Marty, invité dans l'émission "Estelle Midi".

Grosse inquiétude dans certains hôpitaux

Dans certains hôpitaux, le manque de personnel et de moyens inquiète face au possible afflux de patients à cause de la canicule.

"On n'a jamais été aussi peu prêt, explique le syndicaliste Didier Birig (FO Santé) au micro de RMC. Il nous faut des bras pour s’occuper des personnes âgées. Donner beaucoup à boire et tout ça, ça demande du temps. Aujourd’hui, il manque 200.000 agents dans la fonction publique et dans les Ehpad. Ça va poser un problème."

>> Canicule: "On n'a jamais été aussi peu prêt", l'inquiétude dans les hôpitaux

Brigitte Bourguignon assure que l'Etat est prêt

En déplacement à Poitiers (Vienne), sur le front de la canicule, la ministre de la Santé Brigitte Bourgignon assure que l'Etat est prêt. "Nous n'avons pas été pris de court, nous avons anticipé en passant nos instructions dès fin mai, a-t-elle assuré. Nous sommes sur le pont."

Le "Hellfest" en pleine canicule

Près de 450.000 spectateurs sont attendus à Clisson, près de Nantes, pour le "Hellfest" qui débute ce vendredi. Mais avec l'épisode de canicule annoncé, les organisateurs et les services de secours sont sur le qui-vive. Des dispositifs pour rafraichir les festivaliers sont prévus.

>> Canicule: ça va "cogner" au Hellfest, 450.000 spectateurs attendus

On approche les 36°C à Calce

Ça chauffe dans les Pyrénées-Orientales. Selon Infoclimat, il fait 35,7°C à Calce, à côté de Perpignan.

Des retards possibles à la SNCF

La SNCF indique à certains voyageurs que les trajets peuvent être allongés à cause de la canicule. Quelques lignes de train sont concernées par des ralentissements temporaires pour préserver les infrastructures, qui souffrent également face à la chaleur.

Déjà plus de 30°C dans les Pyrénées-Orientales

Selon les relevés d'Infoclimat, il faut déjà plus de 30°C dans les Pyrénées-Orientales à 9h: 31,8°C à Calce et Ste-Colombe-de-la-Commanderie, notamment.

Vers des records de température minimale (aussi)

Des records de température minimale pour un mois de juin devraient être battus. Météo France doit les officialiser à 17h.

  • Tarascon 26,8°C
  • Arles 23,9°C
  • Avignon 25,1°C

Les usines de fabrication de glaçons en surchauffe

La canicule dans "Les Grandes Gueules"

"Canicule: pas d'école obligatoire aujourd'hui, on en fait trop?": c'est l'un des débats dans "Les Grandes Gueules" ce vendredi. A ecouter en direct sur RMC et RMC Story !

Canicule: comment sont nées les procédures d'alerte de Météo France

Une centaine de morts après la tempête de 1999, puis l'hécatombe de la canicule de 2003 avec 19.000 décès. C'est après ces drames que les alertes de Météo France ont été mises en place.

>> Canicule: les drames qui ont provoqué la création des alertes de Météo France

"Que faire des enfants à la maison?"

La recommandation de l'Education nationale de pas envoyer les enfants à l'école ou au collège dans les 12 départements en alerte rouge, a pris de court de nombreux parents.

"Que faire des enfants à la maison? Ils vont être devant la télévision, donc non. En plus, avec la préparation du brevet des collèges, c’est indispensable. Ce n’est pas la première fois que ça arrive et ce ne sera pas la dernière non plus. Il faut aussi qu’on puisse s’adapter”, explique une maman au micro de RMC.

"Je suis dans une profession libérale, je ne peux pas ne pas aller au travail. Mes enfants iront travailler, ils prendront des précautions avec de l’eau, une casquette, mais ils iront travailler", indique une autre mère de famille.

"Pas d’activité physique et d’effort important, même quand on est en bonne santé"

Benoit Elleboode, le directeur de l'ARS de Nouvelle-Aquitaine, appelle à une grande prudence sur les activités sportives pendant la canicule.

"Le jogging, c’est terminé, ou alors très tôt le matin ou tard le soir, et encore les températures vont rester à 23°C. Il faut aussi faire très attention, notamment sur les départements côtiers, au risque de noyade. On sait qu’on a une augmentation proportionnelle avec la canicule. Il fait très chaud, les organismes sont plus faibles, on va se baigner dans l’océan et on a des risques de noyade accentués. Il faut vraiment faire attention : pas d’activité physique et d’effort important pendant cette période de grande chaleur, même quand on est en bonne santé."
Alerte info

L'interdiction des manifestations publiques va être étendue en Nouvelle-Aquitaine

La préfecture de Gironde a interdit les manifestations publiques en extérieur ou dans des locaux non climatisés. Une décision qui va également concerner le reste de la région Nouvelle-Aquitaine, a indiqué ce vendredi sur RMC le directeur de l'Agence régionale de santé, Benoit Elleboode.

"Cette mesure a été prise en concertation entre la préfecture, l’ARS et Météo France. Elle sera étendue à l’ensemble des départements concernés dans la région. Cela concerne tous les évènements publics en extérieur ou non climatisés en intérieur. C’est la première fois que ces départements seront confrontés à de telles températures, avec des populations qui n’ont pas l’habitude. On attend un impact sanitaire, notamment sur les populations fragiles. C’est pour ça qu’on prend des mesures spécifiques, notamment dans les Ehpad avec le plan bleu qui permet d’adapter leur fonctionnement à ces périodes de forte chaleur, pour protéger les personnes âgées."

Plus d'informations ici.

Des annulations de rendez-vous sportifs

Dans les Pyrénées-Atlantiques (vigilance orange) la préfecture a interdit cinq randonnées et compétitions sportives pédestres et cyclistes prévues ce samedi, dont une course cycliste entre l'Espagne et la France réunissant 9.000 participants (la Quebrantahuesos). 

Dans le Tarn, la deuxième étape de la Route d'Occitanie, qui devait avoir lieu à Graulhet, est annulée.

A Angers, le marathon relais international inter-entreprises qui devait se tenir ce vendredi a été annulé. Plus de 2.000 participants et 240 entreprises venues de toute la France étaient attendus.

La Gironde interdit les manifestations publiques en extérieur

Face aux chaleurs exceptionnelles, "toutes les manifestations publiques en extérieur ou dans des locaux non climatisés" sont interdites ce vendredi en Gironde à partir de 14h, a annoncé la préfecture. Cela concerne par exemple les rencontres sportives mais pas les mariages. Le département est placé en vigilance rouge.

La carte météo de l'après-midi

Météo 17 juin 2022
Météo 17 juin 2022 © RMC

Canicule: la vigilance rouge, une première si tôt dans la saison

C'est la première fois que la vigilance rouge canicule est déclenchée si tôt dans la saison, depuis la mise en place du dispositif en 2004. Cette vague de chaleur est même la plus précoce jamais enregistrée en France depuis le début des mesures, en 1947. "De nombreux records mensuels, voire absolus, de températures minimales et maximales, devraient être battus. C’est bien un marqueur du changement climatique", explique Matthieu Sorel, climatologue à Météo France.

Vers des records absolus de température

"On est en train de vivre une canicule absolument exceptionnelle, explique Géraldine De Mori, présentatrice météo sur RMC. On va sans doute avoir des records absolus de température. Même au cœur de l’été, on n’a jamais eu des températures aussi élevées."

Dès vendredi, les 40°C seront fréquemment atteints voire dépassés sur un grand quart sud-ouest, selon Météo-France. Jeudi dans l'Hérault, à Saint-Jean-de-Minervois, le thermomètre a déjà grimpé à 40°C: un record de précocité pour la France métropolitaine hors Corse. Samedi, des records absolus pourraient tomber sur l'axe Landes, Poitou-Charentes, Vendée.

Les écoliers et collégiens peuvent rester à la maison

Dans les départements en alerte rouge, les écoliers et collégiens peuvent rester à la maison ce vendredi, a annoncé l'Education nationale. L'accueil des élèves reste maintenu, sous réserve "d'éventuelles décisions de fermeture prises par les autorités préfectorales". Pour ceux qui seront présents, "seules les activités physiques de faible intensité sont autorisées". "L'hydratation régulière et systématique des élèves doit faire l'objet d'une vigilance particulière". 

Canicule: 25 départements en vigilance orange

En plus des 12 départements en vigilance rouge, 25 sont en vigilance orange:

Aude, Cantal, Cher, Corrèze, Creuse, Ille-et-Vilaine, Indre, Loir-et-Cher, Haute-Loire, Mayenne, Morbihan, Puy-de-Dôme, Sarthe, Haute-Vienne, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Indre-et-Loire, Dordogne, Lot, Aveyron, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Ariège, Ardèche, Drome.

Alerte info

Canicule: 12 départements en vigilance rouge

La France face à la canicule. Douze départements ont été placés en vigilance rouge, jusqu'à samedi au moins:

Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée et Vienne. 

Laurent Picat, Maxime Martinez