RMC

Pénurie d’eau à Rome: "Les Romains gaspillent l’eau et personne ne fait rien"

L'Italie vit l'une des sécheresses les plus importantes depuis deux siècles. A Rome, l’eau va même être rationnée.

La sécheresse fait rage en Italie. A tel point que Rome envisage de rationner l'eau potable à partir de samedi avec des coupures pouvant aller jusqu'à huit heures par jour. La ville des fontaines et des aqueducs est approvisionnée en eau par le lac de Bracciano, à une trentaine de kilomètres. Problème: le lac est 1,50 mètres en dessous de son niveau normal.

Au-delà du cas de Rome et de sa région, une bonne moitié de l’Italie est touchée. Deux tiers des terres cultivables du pays seraient soumises à un régime de restrictions d’eau, dix gouverneurs ont déjà demandé le placement de leur région en état de catastrophe naturelle ou s’apprêtent à le faire.

La sécheresse risque d’avoir des conséquences désastreuses sur les rendements agricoles, du lait des Marches aux vignobles du Nord-Est. L'Italie est à sec, victime d'un déficit en pluie de 33% par rapport à la moyenne sur les six premiers mois de l'année, rapportent les services nationaux de météorologie.

"On ne comprend pas si et quand ils vont couper l’eau"

Les Romains se préparent à vivre avec les coupures d'eau. Les fontaines publiques ferment les unes après les autres, les bassins sont à sec, et les habitants se ruent dans les supermarchés pour y trouver de la fraîcheur et faire des réserves. C’est le cas de Fabio, les bras encombrés d’eau minérale. "C’est terrible, je suis très inquiet. On ne comprend pas si et quand ils vont couper l’eau. Je suis allé au supermarché pour rapporter des packs d’eau. J’ai un bébé, je dois faire attention. C’est une honte, c’est toujours la même chose à Rome: on ne s’occupe jamais du citoyen".

Au-delà de l’urgence de ces derniers jours, le problème est plus ancien. C’est ce que dénonce Francesca. "Cela fait 30 ans que c’est la même chose. Les Romains passent leur temps à gaspiller l’eau et personne ne fait rien contre ça. Il y a bien des services dans la ville sensés surveiller les fuites d’eau? Est-ce qu’ils font leur travail? Est-ce qu’ils interviennent quand on signale une fuite? Jamais". Entre crainte et colère, les Romains attendent donc d’être fixés en regardant le ciel.

Olivier Tosseri (avec A.M.)