RMC

Affaire Théo: "qu’est-ce que j’en ai à faire de ce que pensent les artistes?"

Le policier soupçonné d’avoir violé Théo serait également responsable du passage à tabac de Mohamed, un ami de Théo, une semaine auparavant. Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, a immédiatement réagi et saisi l’IGPN, la police des polices.

"Barbe Rousse", c’est le surnom donné par Mohamed et Théo au policier soupçonné de viol. Il serait également responsable d’avoir violenté Mohamed, l’ami de Théo. Deux tribunes ont été publiées ce mercredi par Libération. Elles sont signées par des chanteurs, des acteurs, des militants antiracistes qui mêlent l’affaire Théo à la mort d’Adama Traoré. Pour la Grande Gueule Johnny Blanc, il ne faut pas tout mélanger. Il s’agit d’un policier et non pas de tous les policiers de banlieue.

"Il ne faut pas non plus tout mélanger. Si c’est une bavure, une deuxième, je pense qu’il sera sanctionné. De là à dire que tous les policiers sont pareils, qu’il faut virer toute la police des banlieues… Je pense qu’il faut rester prudent. Je rappelle qu’en face, ils brûlent 30 voitures par nuit et qu’il faut des forces de l’ordre sur le terrain. Autrement c’est l’escalade et ça va jusqu’où? C’est un jeu et ça ne s’arrête jamais."

La Grande Gueule ne comprend pas l'intérêt de la tribune publiée par Libération. "En revanche, cette tribune signée par les artistes ça ressemble à quoi? Est-ce qu’on a besoin de ça? Qu’est-ce que j’en ai à faire de ce que pensent les artistes de ce truc-là? Il faut toujours qu’on y aille crescendo, à monter d’un cran dans tous les sens. Qu’est-ce que ça apporte au débat?"

"On ne parle pas de tous les policiers de Seine-Saint-Denis"

"C’est remettre de l’huile sur le feu constamment. Si effectivement ce sont des bavures, l’IGPN est saisie et il y aura une enquête sérieuse. On nous parle de deux affaires avec le même policier, on ne parle pas de tous les policiers de Seine-Saint-Denis. A un moment il faut faire attention et il ne faut pas traiter ces sujets à la légère parce que ça va quand même loin."

Les Grandes Gueules avec A. B.