RMC

Des enfants, une cantatrice: les détails de la scénographie d'Emmanuel Macron

Bain de foule, déambulation avec des enfants, cantatrice invitée pour une vibrante Marseillaise... Le président de la République Emmanuel Macron, réélu ce dimanche, a revu sa copie par rapport à 2017, s'agissant de son discours de victoire.

Moins de solennité, plus de simplicité. A l’image de la nouvelle méthode qu’il souhaite mettre en œuvre pour refonder l’exercice du pouvoir et être "le président de tous", Emmanuel Macron, réélu dimanche, a revu le décorum de son discours de victoire depuis le Champ-de-Mars. La scénographie s'est voulue très différente, aux antipodes de la marche en solitaire interminable au Louvre, il y a cinq ans.

Le président réélu est arrivé au Champ-de-Mars, ce lieu emblématique parisien, où trône la Tour Eiffel, entouré de son épouse et d'enfants de membres de son équipe de campagne, sur fond d'Ode à la joie de la 9e symphonie de Beethoven, l'hymne européen. Le président de la République, auquel on a beaucoup reproché l'exercice trop solitaire et vertical du pouvoir, a promis une ère nouvelle, une manière de faire qui sera différente du quinquennat qui s'achève.

>>> Élection présidentielle 2022: toutes les infos EN DIRECT

La surprise de la cantatrice

Le président réélu a donc joué la carte du collectif devant ses supporters et membres de son gouvernement et de la majorité, embrassant et serrant la main de chacun d’entre eux sur le chemin de l’estrade, présentant l'image d'un homme rassembleur et reconnaissant. Là où il était apparu très seul au Louvre, le président de la République s’est montré très entouré, lui qui veut réparer les fractures et unir la nation autour de son projet.

Emmanuel Macron s'est exprimé devant ses supporteurs et membres de son gouvernement, de sa majorité et de son équipe de campagne, dont le Premier ministre Jean Castex, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, ou encore son allié le président du MoDem François Bayrou. Pour l’occasion, son équipe de campagne avait prévu un espace où environ 3.000 de ses sympathisants pourraient l’acclamer. Près de 1 500 journalistes ont été accrédités pour couvrir l’événement.

Une Marseillaise a suivi sa prise de parole, chantée par la mezzo-soprano égyptienne, membre de l'Académie de l'Opéra national de Paris, Farrah El Dibany. Le président réélu s'est ensuite offert un nouveau bain de foule, aux côtés de son épouse.

QM