RMC

Présidentielle 2022: Bruno Retailleau ne sera pas candidat à une primaire de la droite

"Le propre d'Emmanuel Macron, ce sont des mots sans les actes": Bruno Retailleau était face à Apolline de Malherbe

"Le propre d'Emmanuel Macron, ce sont des mots sans les actes": Bruno Retailleau était face à Apolline de Malherbe - RMC

INFORMATION RMC - La liste des prétendants pour la présidentielle s'allonge à droite.

Le patron des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau ne sera pas candidat à une éventuelle primaire de la droite et du centre, selon nos informations RMC. Il devrait l'annoncer ce vendredi dans la presse et l'a confié à des élus.

Celui qui avait lancé le premier sa plateforme en vue de la présidentielle "2022" en février renonce finalement à se présenter. Selon des sources concordantes, "il a fait le constat des difficultés de rassembler sa famille politique et de briser le plafond de verre dans une primaire."

Cela faisait des mois que le sénateur de Vendée hésitait. Cette annonce intervient à la veille de sa rentrée à La Baule aux cotés notamment de Michel Barnier et Philippe Juvin, officiellement candidats.

Ciotti oui, Wauquiez non

Ce jeudi matin, sur RMC, le député LR des Alpes maritimes Eric Ciotti avait lui annoncé qu'il serait candidat à la primaire de la droite, pour porter "clairement, fortement, sans honte" des idées de "droite forte" dans la course à la présidentielle de 2022.

Ce jeudi soir, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a lui décidé qu'il n'y prendrait pas part, a appris BFMTV ce jeudi soir de sources concordantes.

Pierrick Bonno