RMC

Présidentielle: la France coupée en trois au premier tour, selon l'âge

Selon Bernard Sananès, président de l'institut de sondages Elabe, le vote du premier tour de ce dimanche peut se couper en trois catégories d'âge. Les plus jeunes pour Mélenchon, les actifs pour Marine Le Pen et les seniors en faveur du président sortant, Emmanuel Macron.

Les clivages générationnels ont toujours existé. Et ils semblent très clairs pour cette élection présidentielle. Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 27.6 % des voix devant Marine Le Pen (23.41%) et Jean-Luc Mélenchon (21.95%). Ces trois blocs se distinguent nettement du reste de l'offre politique.

Bernard Sananès, de l'institut de sondages Elabe, a décortiqué sur RMC ce lundi matin le vote de ce dimanche et divise également la France en trois catégories d'âge, qui représentent ces trois blocs.

"Se dessine dans les premières analyses une France générationnellement coupée en trois: en dessous de 35 ans, on a mis Mélenchon en tête. Entre 35-60 ans, dans le coeur des classes actives, c'est Marine Le Pen en tête. Au-delà, on a mis très clairement Macron en tête."

"Est-ce qu'il y a des abstentionnistes qui vont venir aux urnes?"

Des analyses qui restent "à affiner" selon le sondeur, qui explique que l'enjeu du second tour sera de voir non seulement sur qui les voix de Jean-Luc Mélenchon vont se reporter, mais aussi combien des 11 millions d'abstentionnistes de ce dimanche pourraient se déplacer uniquement pour le second tour.

"Ce qu'il va faloir regarder, c'est cette dynamique de l'entre-deux-tours. Est-ce qu'il y a des abstentionnistes qui vont venir aux urnes? C'est la première clé du scrutin du deuxième tour", selon Bernard Sananès.

J.A.